Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La vaccination se poursuit aujourd’hui au Bas-Saint-Laurent

Publié le 7 janvier 2021 à 09:21, modifié le 7 janvier 2021 à 14:33

Par: Guillaume Cotnoir Lacroix

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent confirme avoir reçu un deuxième lot de vaccins Pfizer/BioNTech de même qu’une première livraison du vaccin Moderna. L’administration des doses commence aujourd’hui.

Ce sont un peu plus de 1300 personnes supplémentaires qui seront vaccinées dans les prochains jours .

Le lot de vaccins de Pfizer sera de nouveau entreposé au CHSLD de Rimouski puisque c’est à cet endroit que se trouve le congélateur qui permet sa conservation. Ils seront administrés auprès des travailleurs prioritaires du secteur de la santé, soit les employés des CHSLD de Rimouski, de la Mitis et de Trois-Pistoles.

« En conformité avec les limites de circulation du vaccin de Pfizer, des doses seront offertes aux travailleurs des ressources intermédiaires ainsi qu’aux travailleurs de la santé du volet hospitalier et de la première ligne, et ce, conformément à la priorisation établie par le MSSS. »

Un premier lot de vaccins Moderna

Les doses du vaccin de Moderna seront administrées exclusivement aux résidents des CHSLD de l’ouest du territoire, à l’exception des CHSLD De Chauffailles.

Les résidents des CHSLD de Squatec et de l’est du Bas-Saint-Laurent seront à leur tour vaccinés lors de la prochaine livraison prévue en cours de semaine prochaine.

Un deuxième site de vaccination à Rivière-du-Loup

Dès la semaine prochaine, un deuxième site de vaccination sera déployé au Centre hospitalier régional du Grand-Portage permettant d’administrer le vaccin BioNtech de Pfizer aux travailleurs de la santé de l’ouest du territoire.

La vaccination sera offerte d’abord aux employés des CHSLD, des ressources intermédiaires ainsi qu’aux travailleurs de la santé du volet hospitalier et de la première ligne.

« La campagne de vaccination nous permettra de vacciner l’ensemble des résidents hébergés en CHSLD et les travailleurs de la santé d’ici les prochaines semaines. Ces activités se poursuivront dans les prochains
mois au Bas-Saint-Laurent en fonction des critères de priorités établis », affirme le CISSS.