Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La vaccination commence dans nos écoles!

Publié le 8 juin 2021 à 16:49, modifié le 9 juin 2021 à 14:57

Par: Cimon Charest

Ça y est! L’opération de vaccination est commencée dans nos écoles. Plusieurs jeunes ont aussi été transportés aux cliniques déjà en place, comme ici, à Baie-Saint-Paul.

« (Je ne suis) pas trop stressé, et j’ai quand même un petit peu hâte de me faire vacciner, pour faire des affaires avec toute ma famille », nous a témoigné un élève du primaire, quelques minutes avant de recevoir sa première dose du vaccin.

45 pour cent des 12 à 17 ans ont déjà une dose du vaccin.

« Est-ce qu’on va atteindre le 75% pour cette clientèle-là? C’est assuré, étant donné qu’on fait une vaccination dans les dix prochains jours qui va assez rondement », se réjouit Patricia McKinnon, responsable de la vaccination du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

La région est d’ailleurs toujours première de classe en termes de vaccination dans la Capitale-Nationale.

« Ce matin, juste dans la région de Charlevoix, a atteint 75% de la couverture vaccinale »

Les parents et les élèves sont soulagés. À partir d’aujourd’hui, le port du masque n’est plus obligatoire dans les salles de classes, et ce, jusqu’à la fin de l’année scolaire.

« On avait demandé à la Santé publique des allègements dès vendredi dernier », nous a affirmé le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. C’est sûr qu’on aurait aimé que ça soit fait plus tôt, mais il fallait suivre les recommandations des experts ».

La décision a été annoncée moins de 24 heures après que quelques élèves aient subis des malaises en raison de la canicule.

Autre assouplissement qui fera des heureux : les bals de finissants seront autorisés dès le 8 juillet.

« On sait que ç’a un caractère très particulier. Ce n’est pas un party comme les autres un bal des finissants ou la remise des diplômes », sympathise le Ministre Roberge.

Jusqu’à 250 finissants pourront faire la fête à l’extérieur sous un chapiteau, et surtout, sans masque et sans distanciation.