Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La saison hivernale 2020 prend tranquillement son rythme pour Tourisme Bas-Saint-Laurent

Publié le 14 février 2020 à 14:49, modifié le 14 février 2020 à 14:49

Par: Charles Camirand

Avec la dernière bonne bordée de neige que le Bas-Saint-Laurent a reçue, l’achalandage touristique de la présente saison hivernale continue de progresser malgré un début plus lent que l’an dernier. Les conditions des 1 800 kilomètres de sentiers de motoneige sont excellentes, les stations de ski connaissent une superbe saison et le parc national du Bic connait une hausse d’achalandage depuis le début l’hiver.

L’arrivée de la neige, à la fin novembre seulement, a forcé les bénévoles des clubs de motoneige de la région à redoubler d’ardeur pour finaliser la signalisation et le balisement des sentiers. Par contre, la saison de motoneige a réellement débuté à la fin janvier et grâce à l’excellent travail d’entretien par les clubs, les conditions de sentiers sont excellentes et l’achalandage touristique est au rendez-vous.

Pour une 2e année, la campagne de valorisation des sentiers de motoneige est active. Rappelons que cette campagne est une collaboration entre l’Union des producteurs agricoles (UPA) Bas-Saint-Laurent, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) – section Bas-Saint-Laurent et Tourisme Bas-Saint-Laurent. Son objectif est de sensibiliser les motoneigistes à demeurer sur les sentiers balisés et à respecter les droits de passage offerts gracieusement par les propriétaires fonciers.

PARC NATIONAL DU BIC

Le parc connait présentement une hausse d’achalandage pour toute sa gamme d’activités. Bien que les gens de Rimouski et des environs fréquentent régulièrement le parc, 40 % de sa clientèle provient de l’extérieur de la région. Les visites journalières sont en croissance, les activités et événements sont toujours aussi populaires et les réservations pour les différents types d’hébergement du parc connaissent un franc succès. Le parc affiche même complet certains weekends.

STATIONS DE SKI

Le relâche scolaire qui s’en vient devrait également permettre aux centres de ski bas-laurentiens un achalandage soutenu et procurer d’agréables moments aux familles adeptes de sports de glisse.

ÉTABLISSEMENTS D’HÉBERGEMENTS

Le redoux de décembre et le manque de neige en janvier ont particulièrement restreint l’accessibilité des établissements hôteliers par les motoneigistes sur presque tout le territoire. Depuis, les bordées de neige régulières et la dernière tempête de février ont rétabli la situation et l’achalandage des touristes-motoneigistes est au rendez-vous. Tous souhaitent maintenant l’étirement de la saison le plus possible pour ainsi combler le manque de janvier.