Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La Saint-Vincent-de-Paul de Charlevoix se retrouvera sans toit cet hiver

Publié le 16 septembre 2020 à 12:30, modifié le 16 septembre 2020 à 17:27

Par: Elisabeth Payeur

La Saint-Vincent-de-Paul de Charlevoix devra déménager ses locaux avant le 31 décembre, sinon elle devra fermer ses portes. Après plusieurs années en location dans le sous-sol de l’église Saint-Étienne à La Malbaie, voilà que l’organisme de charité doit céder sa place aux employés de l’hôpital de La Malbaie.

C’est avec beaucoup de déception et d’incompréhension que la société de Saint-Vincent-de-Paul a reçu la nouvelle de la Fabrique il y a quelques semaines. Guy Paré, président de l’organisme, explique:  « C’est qu’ils louent le sous-sol de l’église au complet au CIUSSS, pour faire des bureaux de fonctionnaires. Moi je trouve ça un peu spécial. Là tu es rendu que ce n’est pas une église, c’est un immeuble à bureaux, dans le fond. »

La situation pourrait obliger les bénévoles à fermer boutique. Étant donné que l’organisme offre des vêtements, des articles de cuisine et des jouets notamment et des bons d’épicerie, il cherche un grand local.

« Ici, si je calcule tout, si on s’étend, on joue dans 60 pieds par 60 pieds. Ça fait 3600 pieds carrés. |…|On pense peut-être ne pas le trouver, mais en tous cas. On est à la recherche de ça. »

La clientèle peut parfois passer des heures à chercher parmi la multitude d’objets, tout en discutant avec les bénévoles. Un lieu de rencontre qui fait partie de l’expérience.

« Les gens viennent magasiner et ils aiment ça. C’est un lieu de rencontre. Il y a toute sorte de gens qui viennent, des habitués, puis tout ça.|…| Dans le fond, c’est un milieu de vie qu’il y a ici.», confie-t-il.

Le président a tenté d’obtenir de l’aide de la succursale de Québec et attend un retour de la Ville de La Malbaie. Parce qu’une aide monétaire pourrait sauver la donne.

« L’église de Pointe-au-Pic, ce que j’ai entendu dire, c’est qu’elle n’ouvrira pas cet hiver. |…| J’ai dit : pourquoi est-ce que vous ne vendez pas l’église de Pointe-au-Pic,  essayez de vendre ça à la municipalité? Puis peut-être que nous autres on pourrait s’en aller là, dans l’église même. »

Jusqu’à ce qu’un nouveau local soit trouvé, les bénévoles seront sur place, tous les lundis, pour répondre à la demande des personnes dans le besoin.