Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La Ressourcerie BaieVerte ouvre ses portes

Publié le 10 décembre 2021 à 14:55, modifié le 15 décembre 2021 à 16:45

Par: Nathalie Des Groseilliers

On parlait d’une nouvelle ressourcerie dans la Baie-des-Chaleurs depuis quelques mois. C’est chose faite avec la création de la Ressourcerie BaieVerte qui ouvre enfin ses portes, le samedi 11 décembre, après trois ans de travail.

Fruit de trois années de réflexion, de consultation et de rénovation, la Ressourcerie Baie-Verte n’a définitivement pas l’image qu’on se fait d’une ressourcerie ordinaire. Articles de seconde main mis en valeur: meubles, décorations, électroménagers, livres… tous ces objets généreusement donnés par la population.

« Ce qu’on voulait créer, c’était de créer le sentiment du « Wow » quand on entre, c’était le sentiment de venir magasiner en toute dignité, peu importe le revenu, peu importe le budget familial dont on dispose»,  raconte Nancy Gough, instigatrice du projet et directrice de la maison d’aide et d’hébergement L’Émergence.

Mais la Ressourcerie BaieVerte, c’est bien plus qu’une boutique. « Le premier volet, c’est évidemment de valoriser l’économie de seconde main et l’économie circulaire. Le 2e volet, c’est d’animer des ateliers de transmission du savoir, le 3e volet, c’est de travailler à la réinsertion en milieu de travail de personnes plus vulnérables », explique Mme Gough.

Lorsque les résidents magasinent à la Ressourcerie, ils posent un geste de consommation responsable. « Le but aujourd’hui, c’est de jeter le moins possible. Donc, quand on est arrivés, il y avait 4 murs vides et un conteneur avec beaucoup de dons. Sur tous ces dons-là, nous avons juste jeté ce qui était vaisselle abîmée et décorations cassées », raconte Emeline Gaudron, la gérante de la Ressourcerie.

D’ailleurs, dans le sous-sol de la Ressourcerie se trouve un atelier qui permet de faire du surcyclage. « L’atelier nous permet de recevoir des dons qui sont endommagés. L’atelier nous donne l’opportunité de pouvoir les réparer, les reconditionner », mentionne Noémie Lévesque,  agente de liaison et de développement à la Ressourcerie BaieVerte.

Le but de l’atelier est aussi de transmettre les savoir-faire des gens de la Baie-des-Chaleurs. « Si vous êtes un artisan, un artiste et que vous avez envie de transmettre votre savoir par de courts ateliers ou une série de cours, contactez-nous », invite Noémie Lévesque.

Ce projet social unique a été mis sur pied par la Maison d’aide et d’hébergement L’Émergence. Les femmes qui y séjournent auront accès à des ateliers spécifiques de la Ressourcerie.  La directrice de L’Émergence mentionne «qu’elles auront accès à des possibilités de vivre des expériences bénévoles ou rémunérées valorisantes  »

Les surplus financiers de la Ressourcerie seront investis dans des services pour femmes victimes de violence conjugale.