Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La nouvelle église de Bas-Caraquet arrive à temps pour Noël

Publié le 22 décembre 2020 à 16:37, modifié le 22 décembre 2020 à 16:37

Par: Samy-Nicolas Levesque

La construction de la nouvelle église de la communauté Saint-Paul de Bas-Caraquet est officiellement terminée. Le clocher a été posé vendredi dernier et ce dimanche avait enfin lieu la messe de la consécration.

Il s’agit d’un premier cadeau du temps des fêtes pour la paroisse Saint-Paul. La nouvelle église de Bas-Caraquet qui remplace celle qui avait brûlé en juin 2018 a ouvert ses portes cette fin de semaine.

« Je tiens vraiment à remercier tout ce qui a été fait. Je tiens beaucoup à remercier une personne en particulier, c’est Mgr Daniel Jodoin. Sans notre évêque, on n’aurait pas notre église », souligne la coprésidente du conseil de gestion de la paroisse Saint-Paul, Mirila Boucher.

Un peu plus d’un an après le début de sa construction en raison d’un incendie en 2018, la nouvelle église compte maintenant une salle communautaire, un système électrique de chauffage et plus encore.

« Cette église ici, elle est là pour rester. L’ancienne église c’est certain que ça nous a beaucoup ébranlés parce qu’on perdait gros. C’était l’église de la paroisse et le cœur de la paroisse », affirme Madame Boucher.

Celle-ci n’aurait pas pu voir le jour aujourd’hui sans l’aide de nombreux bénévoles.

« Les gens ont été très généreux de leur temps de leur argent parce que tu sais aussi qu’on a eu une campagne de financement.  Je te dirais qu’en trois semaines et demie, quatre semaines maximum, l’argent était ramassé », mentionne-t-elle.

Présent pour le temps des fêtes comme l’avait promis Mgr Jodoin, les paroissiens pourront visiter davantage les installations de la nouvelle église prochainement.

« Notre messe va être célèbre le 24 au soir à 20h. On a beaucoup de célébrations durant le temps des fêtes, ça va donner la chance aux gens de voir vraiment l’intérieur de l’église », conclut la coprésidente.