Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La LNAH annule sa saison 2020-2021

Publié le 30 novembre 2020 à 21:18, modifié le 1 décembre 2020 à 16:44

Par: Vincent Lanoie

C’est officiel, la Ligue nord-américaine de hockey a annoncé l’annulation de la saison 2020-2021. Une décision qui a été rendue officiellement hier soir, mais que plusieurs attendaient depuis déjà quelques semaines. Avec la deuxième vague de la COVID-19 au Québec, le dernier scénario de lancer la saison en janvier n’était plus réalisable.

Les séries étaient sur le point de débuter dans la LNAH en mars dernier avant que tout s’arrête. Voilà maintenant qu’une saison complète vient d’être annulée. Les dirigeants ont voulu attendre le plus longtemps possible avant d’en arriver là dans l’espoir que la situation se calme pour offrir du hockey à leurs partisans, mais en vain. Une sage décision au niveau financier pour les six équipes.

«La décision a été prise au niveau de toutes les équipes de revenir malgré la perte des séries en 2020 engendrant des pertes de revenu. Ça l’aurait été très risqué de perdre énormément d’argent avec un retour précipité», a expliqué le commissaire de la LNAH, Renaud Lefort.

Chez les joueurs, la situation est difficile à accepter, mais le capitaine des 3L peut affirmer avec confiance qu’il sera de retour à son poste à la reprise des activités.

«D’être obligé de mettre fin aux séries 2020 quand le meilleur était à venir, c’était un peu difficile. Maintenant, de ne pas pouvoir recommencer cette année, ça l’agrandit la plaie», a commenté le capitaine des 3L, Jean-Philip Chabot.

Le circuit Lefort s’est laissé une porte ouverte dans l’optique que la pandémie s’essouffle dans les prochains mois. Même si le projet est embryonnaire, un tournoi à la ronde pourrait avoir lieu entre mars et mai.

«Si c’est à huis clos, ce serait un petit tournoi qui ne nécessiterait pas nécessairement de grandes dépenses. On verrait ça dans un même aréna pour que les joueurs n’aient pas à trop se déplacer», a ajouté Lefort.

Dans le camp des 3L, le visage de l’équipe risque de changer. Avec une longue pause sans hockey, plusieurs joueurs pourraient se diriger vers la retraite ou décrocher un nouvel emploi qui les empêcherait de venir jouer les fins de semaine. Jean-François Béliveau profitera de cette période d’inactivité pour régler plusieurs dossiers.

«On a besoin d’un nouveau directeur général et d’un nouvel actionnaire. Ça va nous donner le temps de ne rien presser et vraiment s’impliquer dans ces dossiers et préparer la prochaine saison», a mentionné le vice-président hockey avec les 3L de Rivière-du-Loup, Jean-François Béliveau.