Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La communauté Mi’gmaq pleure son centre communautaire

Publié le 28 avril 2021 à 16:21, modifié le 29 avril 2021 à 10:53

Par: Cimon Charest

La communauté Mi’gmaq de Listuguj est toujours sous le choc après l’incendie qui a ravagé l’église. Elle a également perdu son centre communautaire.

Il s’agissait d’une deuxième maison pour la communauté, explique la directrice du centre Tanya Barnaby. Des rites religieux autochtones y avaient lieu chaque semaine. Des centaines de documents d’archives sont également parties en fumée.

« Nous allons faire un cercle de guérison avec certains de nos aînés pour aider nos membres à passer à travers cette épreuve », explique-t-elle.

Trouver un nouveau local pour partager et célébrer leur culture sera cependant une tâche colossale.

« Notre communauté a une énorme pénurie de locaux, mais nous n’abandonnons pas, et nous allons parler à notre Chef pour trouver une solution ».

L’investigation policière pour trouver la cause de l’incendie se poursuit. Le dossier a d’ailleurs été transféré à la Sûreté du Québec.

« Ils vont trouver l’origine où le feu a commencé, et si c’est criminel, accidentel, et après ça ils vont nous passer les résultats et on va aller de là », nous a précisé Jesse Doiron de la police de Listuguj.

Les pompiers travaillaient toujours mercredi pour éteindre les derniers foyers d’incendie.

Malgré cette lourde perte, la communauté Mi’gmaq est résiliente, et pourra comme toujours compter l’un sur l’autre pour passer à travers cette épreuve.