Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Kedgwick demande une ambulance en service continu

Publié le 13 mars 2018 à 13:20, modifié le 13 mars 2018 à 16:26

Par: Katerine Roy

La mairesse de la Communauté rurale de Kedgwick a convoqué son conseil municipal et ses citoyens à une réunion d’urgence hier soir pour trouver des solutions au délai de réponse des ambulances sur le territoire. La mairesse Janice Savoie demande qu’une ambulance soit disponible en tout temps à Kedgwick.

« Le monde de Kedgwick mérite un meilleur service d’ambulance et il va avoir un meilleur service d’ambulance », affirme Janice Savoie

Une centaine de citoyens se sont déplacés à la réunion d’urgence hier soir. La mairesse a été très claire : elle demande à Ambulance NB la construction d’un garage pour un service d’ambulance en continu à Kedgwick. « Le délai acceptable, dans un lieu rural, c’est 22 minutes.  Nous, c’est 30, 35, 40, 45 minutes ».

Janice Savoie a profité de la réunion pour informer les citoyens du dossier et les écouter. « Il devrait avoir un centre d’appel par ici, qui connait la région de Restigouche, pour pouvoir mieux diriger les ambulances. Parce qu’il y a des gens là-bas qui ne connaissent pas notre région », a proposé une citoyenne de Kedgwick à la réunion.

Cette réunion a été demandée à la suite d’un nouveau manque de service dans la région par Ambulance NB le 5 mars dernier. À 3h30 du matin, Lynda Daigle a dû se rendre d’urgence à l’hôpital de St-Quentin pour y amener sa tante septuagénaire asthmatique, souffrant d’une pneumonie. En appelant au 911, Lynda Daigle a constaté que la répartitrice ignorait où se trouvait Kedgwick ou Saint-Quentin.

« Ça fait 15 minutes, 12 secondes. Ça prend trop de temps. On n’a pas assez d’information pour gérer qu’est-ce qu’on fait ici ». Lynda Daigle s’est donc rendue elle-même à l’hôpital de Saint-Quentin. La septuagénaire est sortie hier après-midi de l’hôpital.

Son cas n’est pas unique, selon la mairesse de Kedgwick : « Il y en a deux ou trois messieurs que je peux penser tout de suite qui sont morts, que l’ambulance avait mis du temps à répondre. Mais, on ne peut pas dire que c’est à cause de ça. Mais, on peut se questionner ».

Janice Savoie compte maintenant sur l’appui du député de sa circonscription, Gilles LePage. D’ailleurs, le député a demandé au ministre de la Santé qu’Ambulance NB rencontre la communauté. Par courriel, Ambulance NB a confirmé prévoir une rencontre avec la communauté de Kedgwick ce printemps.

La mairesse a également entamé des démarches auprès de la ville de St-Quentin. «On a eu communication hier, je lui ai offert une disponibilité du Comité permanent de la santé de la Ville de Saint-Quentin. On était prêt à travailler avec elle », a répondu Joanne Fortin, présidente du comité.

Janice Savoie propose la construction d’un garage simple pour ambulance dans chaque municipalité, car une nouvelle station à deux portes sera construite à la Ville de Saint-Quentin.