Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Jeux du Québec: Départ des athlètes de l’Est

Publié le 1 mars 2024 à 17:02, modifié le 1 mars 2024 à 17:02

Par: Allyson Dubé

C’était le jour J pour les athlètes du bloc 1 des Jeux du Québec. Ils sont arrivés dans la ville de l’Estrie en fin d’après-midi. Ce  soir aura lieu la cérémonie d’ouverture du côté de Sherbrooke.  Ils ont tous très hâte. 

Frénésie et excitation. Voilà deux mots qui décrivent bien l’ambiance, lors de l’attente des autobus à Rivière-du-Loup ce matin.

«Stressé, je pense que ça va être une belle expérience  », a dit le jeune Noam Thériault, hockeyeur sur l’équipe de l’Est. 

« Un peu stressé pour partir avant Sherbrooke, en plus ce sont mes premiers Jeux du Québec, donc c’est bien stressant », a commenté Thomas Hamel, badiste. 

« Moins stressé, moins stressante aussi. L’an passé on était au collège, on était dans notre ville. Sherbrooke totalement différent, on va essayer d’avoir le plus de plaisir possible », a dit Amélia St-Pierre badiste qui participera à sa deuxième Finale des Jeux. 

Après quelques minutes, il est venu le temps de mettre les bagages dans l’autobus et de dire au revoir aux parents et proches venus les reconduire. Les Jeux, c’est avant tout une histoire de famille, comme pour ces deux cousins, qui participeront ensemble à la finale, comme plusieurs membres de leur famille l’ont fait précédemment.

« Sincèrement, c’est vraiment plaisant, je suis avec mon cousin et c’est vraiment une belle expérience », a dit le hockeyeur Nick Béliveau. 

« Je trouve ça plaisant, c’est une fois dans la vie que je peux faire ça avec mon cousin, très chanceux », a poursuivit son cousin Max D’amours, qui jouera également dans la discipline hockey masculin. 

Les athlètes étaient entre bonnes mains, avec au volant un conducteur habitué des Jeux.

«J’en ai fait à Repentigny, à Laval, sur la Côte-Nord. J’en ai fait peut-être 25 ou 30. C’est plaisant, l’atmosphère, c’est une bonne atmosphère », a dit le conducteur du bus voyageur. 

Les deux autobus prendront la route vers La Pocatière pour effectuer un autre arrêt vers Sherbrooke.

«On a fait quelques arrêts dans la région. Évidemment, ils ont hâte d’arriver et l’équipe de mission a hâte de les accueillir. On est les premiers à entrer dans l’aréna, puisqu’on a reçu la dernière finale des Jeux. Ce sera quelque chose de sentir la foule, sentir les gens nous accueillir», expliquait Josée Longchamps, en entrevue ce matin, alors qu’elle se trouvait déjà à Sherbrooke.

Lors du bloc 1, tous les sports pourraient nous réserver d’agréables surprises avec des possibilités de médaille. Notamment, en badminton, avec la vétérante Amélia St-Pierre et la recrue Thomas Hamel. L’équipe de patinage artistique s’était classée 3e l’an dernier. Le jeune espoir Jacob Lavoie sera de retour pour une deuxième année. L’équipe de hockey masculin sera à surveiller, de même que les pongistes et gymnastes, dont Mélina Lévesque de La Pocatière.