Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Hydro-Québec relance sa filière éolienne

Publié le 21 novembre 2020 à 11:12, modifié le 21 novembre 2020 à 11:20

Par: Guillaume Cotnoir Lacroix

Selon ce que rapportait hier le Journal de Montréal, Hydro-Québec relancera prochainement sa filière éolienne. Après avoir accumulé des surplus en électricité pendant plusieurs années, la société d’État estime maintenant que de nouvelles sources d’énergie seront nécessaires dès 2027.

Marc-Antoine Pouliot, chef des affaires publiques de la société d’État, a confirmé que des appels d’offres seront lancés prochainement afin de trouver de nouvelles sources d’approvisionnement.

Il s’agit d’une excellente nouvelle pour L’Alliance éolienne de l’Est, selon le président de la Régie intermunicipale de l’énergie du Bas-Saint-Laurent, Michel Lagacé. Le consortium a déposé récemment un projet éolien majeur à Québec. Un projet qui prévoit la construction de 300 éoliennes au Bas-Saint-Laurent, appelé à redynamiser l’économie régionale.

« On parle d’un bénéfice minimal de 40M$ par année pour ce qui est des partenaires, indexé pendant 25. Au bout de 25 ans, les partenaires publiques vont être milliardaires en lien avec les bénéfices. »

Michel Lagacé estime également que la pensée d’Hydro-Québec sur l’éolien a évolué rapidement avec les changements de direction. « D’une froideur exemplaire avec Thierry Vandal, on est passé à tiède avec M. Martel, puis à une façon complètement nouvelle de voir les énergies renouvelables avec Mme Brochu. »

En juillet dernier, M. Lagacé, qui est aussi préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, expliquait les détails du projet. « Pour ce qui est du Kamouraska, de Rivière-du-Loup et du Témiscouata, on parle d’environ 1 200 mégawatts qui sont à proximité des marchés de consommation qu’est notamment Québec et un peu plus à l’ouest. On parle d’un investissement de 2,4 milliards de dollars. »

Marie-Eve Proulx répond aux critiques du Parti Québécois

Dans un communiqué diffusé vendredi après-midi, le Parti Québécois demande à la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx, de se prononcer en faveur du projet présenté par l’Alliance éolienne de l’Est. Le porte-parole du Parti Québécois en matière de développement régional, Sylvain Roy, estime que le projet jouit de l’appui unanime des communautés concernées et que les retombées économiques pour la région seront colossales.

« Il n’y a que la ministre Proulx qui ne s’est pas encore prononcée sur l’opportunité d’un tel projet. Elle est pourtant aussi responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et du Bas–Saint–Laurent! Pourquoi s’obstine-t-elle à tourner le dos à une idée qui fait l’unanimité en sa faveur, ayant même reçu l’appui d’Hydro-Québec? », se questionne Sylvain Roy.

Marie-Eve Proulx a été cinglante dans sa réplique sur Twitter. Elle confirme du même coup son appui au projet.