Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Hockey mineur : Les jeunes hockeyeurs choyés de continuer à jouer

Publié le 15 octobre 2020 à 16:18, modifié le 15 octobre 2020 à 16:18

Par: Vincent Lanoie

Les jeunes hockeyeurs du Bas-Saint-Laurent peuvent se compter chanceux de pouvoir encore pratiquer leur sport. La majorité du Québec a basculé au rouge empêchant ainsi les activités organisées de sports d’équipe. Parents, joueurs et entraîneurs ont donc droit à un début de saison unique, mais les sourires sont encore nombreux dans nos arénas.

Les hockeyeurs du Bas-Saint-Laurent peuvent encore pratiquer leur discipline, contrairement à des milliers de jeunes dans la province. Les consignes sanitaires en place permettant la poursuite des activités sont toutefois venues chambouler les routines de certaines familles qui aimaient assister aux pratiques et matchs.

«Moi, j’ai trois enfants. Quand j’arrivais à l’aréna d’habitude, on arrivait en gang, c’est-à-dire les enfants, ma conjointe et moi-même. Mais on doit aujourd’hui s’ajuster au règlement en se déplaçant un seul parent. Par simple fait que le jeune peut être sur la glace, on va se sacrifier chacun notre tour», a commenté le parent d’un joueur.

Les hockeyeurs passent dorénavant moins de temps à l’aréna, arrivant sur les lieux déjà vêtus par une partie de leur équipement. Un parent ne peut se rendre dans les vestiaires, à moins que son enfant soit d’âge MAHG ou Novice pour attacher ses patins, par exemple. Des ajustements nécessaires pour limiter les contacts et pour continuer à jouer.

«On est choyés dans un sens, alors on espère que les gens vont respecter les consignes le plus possible pour que les jeunes puissent continuer à s’amuser», a commenté un père de famille.

Les parents font aussi leur part en prônant le respect des consignes auprès de leurs jeunes.

«On conscientise les enfants à faire attention de bien suivre les consignes sanitaires. Nous aussi, on essaie de prôner par l’exemple pour pouvoir en profiter le plus longtemps possible et espérant d’avoir une saison de hockey presque normale», a raconté la mère d’un joueur.

Hockey Bas-Saint-Laurent a annoncé la semaine dernière que les activités entre associations dans la région seront mises sur pause jusqu’au 30 octobre. Les joueurs sont peut-être limités à des pratiques et matchs à l’intérieur de leur organisation, mais le sport reste toujours aussi divertissant.

«Pour les joueurs, honnêtement, à part la distanciation physique et de suivre les mesures sanitaires, un coup sur la glace, il est possible de faire les mêmes choses. On peut faire des 1 contre 1, 2 contre 2 et de jouer des parties si on veut», a raconté le directeur du développement à Hockey Rivière-du-Loup et l’entraîneur-chef des Albatros du Collège Notre-Dame, Mike Maclure.