Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Hausses des frais d’eau et égouts à Edmundston

Publié le 18 décembre 2018 à 19:36, modifié le 19 décembre 2018 à 16:01

Par: Jacob Cassidy

Les citoyens d’Edmundston pourront compter sur une sixième année consécutive sans hausse de taxe foncière. Le tarif pour le service d’eau et égouts sera cependant augmenté de 3,3%.

Les résidences qui ne possèdent pas de compteur d’eau paieront désormais 775 $ au lieu de 750$ annuellement. L’entièreté des fonds ainsi générés sera directement injectée dans les projets d’amélioration des infrastructures. Cela permettra de réduire les installations financées à partir d’emprunts à long terme.

« On s’enligne pour avoir un emprunt d’à peu près 250 000 pour l’année 2019. Quelques années passées on était dans les ampleurs de 700 000$ à 900 000$ d’emprunts par année. Donc bon an mal an on est passé de 24,4% il y a quelques années. On est rendu à 17,7% présentement. Donc notre fond d’eau et égouts est en bonne santé financière », affirme le trésorier à la ville d’Edmundston, Marco Daigle.

L’augmentation de 4% de l’assiette fiscale a entre autres permis à la ville de maintenir son taux de taxation foncière à 1,63$ par 100 $ d’évaluation.  L’incorporation d’une part du terrain de la Cité des jeunes au territoire municipal a grandement contribué à cette hausse. La ville disposera de 34,3 millions pour l’année.

Le budget de la prochaine année a tout de même été difficile à équilibrer, notamment en raison de l’augmentation des cotisations de Travail sécuritaire NB.

« Il fallait ponctionner quelque part l’équivalent de 250 000$, ce n’est quant même pas rien. On a réussi quand même à regarder comment on pouvait le faire, on anticipe qu’avec le nouveau projet de loi qui s’en vient ce sera peut-être un peu moindre. Quand même il fallait anticiper cette augmentation-là», partage le maire, Cyrille Simard.

La dette connait une légère hausse. Alors qu’en 2018 le ratio du service de la dette se situait à 14,5%, il passe à 14,6% en 2019.

Salaires des élus

Les élus ont officiellement adopté une augmentation de 13% du salaire des conseillers municipaux et 17,5 % de celui du maire. Cette décision permet de compenser une modification de la loi fédérale qui fait en sorte que le salaire des élus sera imposable en totalité dès 2019. Les hausses visent à ce qu’ils obtiennent le même salaire net qu’avant le changement au régime fiscal.

L’été dernier, l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick a publié un document qui faisait état du fait que les élus néo-brunswickois étaient en général moins rémunérés que leurs homologues des autres provinces. Ce guide propose aux municipalités une démarche pour établir le salaire idéal pour leurs élus selon divers facteurs.

Selon le maire d’Edmundston, les élus ont pris connaissance du document. Toutefois, les mesures à prendre seront évaluées dans la prochaine année.