Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Football : Yanis Lemaître se joint au Vert et Or de l’Université de Sherbrooke

Publié le 18 novembre 2020 à 17:13, modifié le 19 novembre 2020 à 11:12

Par: Vincent Lanoie

Après trois saisons au niveau collégial, Yanis Lemaître fera le saut dans les rangs universitaires l’automne prochain. Le joueur de 19 ans s’ajoute à la liste d’anciens des Guerriers de l’École secondaire de Rivière-du-Loup à jouer à l’université. Tout un exploit pour celui qui s’est initié au football à l’âge de 14 ans.

«Ma décision est prise et je vais continuer avec le Vert et Or de Sherbrooke», a raconté Yanis Lemaître qui a décidé récemment qu’il continuait sa carrière en Estrie.

Yanis Lemaître a finalement choisi Sherbrooke comme prochaine destination, alors que les universités d’Ottawa et de Concordia étaient également intéressées à ses services. Celui qui entreprendra des études en kinésiologie est pourtant loin d’avoir le parcours typique d’un joueur de football. Il a passé une majorité de son enfance en France et en Martinique avant de déménager au Québec.

«Le chemin est long, j’ai commencé à jouer au football à Matane en secondaire 3. Je suis ensuite arrivé à Rivière-du-Loup pour jouer ma première saison. L’adaptation au football a été difficile ici. Après, les joueurs et l’équipe m’ont bien accueilli et j’ai pu m’épanouir», a mentionné Lemaître qui avait joué au rugby pendant plusieurs années en Martinique.

Seulement deux saisons de football avec les Guerriers lui ont permis d’attirer l’attention d’un des meilleurs programmes de football de première division, le Cégep de Lévis-Lauzon. Ça n’a pas empêché le receveur de passes d’avoir beaucoup de temps de jeu dès son année recrue. Pas si mal pour quelqu’un qui croyait que sa carrière se terminerait après le secondaire.

«Quand je suis arrivé en division 1, personne ne croyait en moi. Finalement, je pense que je me suis bien débrouillé en décrochant un poste de partant en raison de blessés dans l’équipe. Je ne pensais jamais poursuivre le football à l’université quand je suis rentré collégial, je pensais que tout allait se finir au Cégep. Finalement, je suis rendu-là», a expliqué Lemaître d’un ton fier.

Coéquipier de Lemaître avec les Guerriers et avec Lévis-Lauzon depuis deux ans, Mathieu Fournier souligne que la progression de son ami a été constante depuis ses débuts au football.

«Je l’ai vu se développer toutes les années, sauf sa première année à Lévis. Ce n’était vraiment pu le même joueur après sa première année avec Lévis. C’est vraiment impressionnant de voir comment il se développe rapidement. Il a du talent à revendre c’est incroyable», a raconté Mathieu Fournier, qui risque fort bien d’être le prochain ex-Guerrier à poursuivre sa carrière dans les rangs universitaires.

Tout comme il l’avait fait à sa première saison avec Lévis-Lauzon, Yanis Lemaître aimerait se battre pour un poste de partant dès sa première saison avec le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke.