Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Edmundston: meilleure ville entrepreneuriale au Nouveau-Brunswick

Publié le 8 avril 2019 à 16:10, modifié le 8 avril 2019 à 20:03

Par: Jacob Cassidy

Edmundston est la ville entrepreneuriale par excellence au Nouveau-Brunswick. Elle arrive aussi au 61e rang du classement national de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI). Les acteurs économiques de la région se réjouissent des gains de la municipalité.

En cinq ans, Edmundston a grimpé de 47 positions dans le classement des villes entrepreneuriales de la FCEI. «De passer de la 108e position à l’échelle nationale à la 61e je pense à ce moment-ci c’est quand même un bond substantiel», se réjouit le maire Cyrille Simard.

«Ce que ça me laisse sous-entendre c’est qu’au niveau de la municipalité d’Edmundston on a fait des efforts soutenus dans les dernières années pour favoriser le développement économique», confie le directeur général de la chambre de commerce, Alexandre Levasseur.

Dans la même période, des incitatifs financiers mis en place par la Ville ont permis de créer 51 nouvelles entreprises qui ont généré 94 emplois à temps plein et 45 à temps partiel. «Tous les programmes un peu plus traditionnels qu’on connaît dans l’appui à l’entrepreneuriat n’appuient pas toujours le démarrage comme tel. Donc nous c’est vraiment là qu’on a voulu cibler», relate la ordonnatrice au développement économique

Les mesures municipales sont loin d’être les seules responsables de ce succès. «Sans qu’on ait une surveillance très très serrée du plan d’action, les gens sont alignés dans la même direction et de leur propre chef mettent en place des initiatives», partage M. Simard.

La ville espère que cet engouement, qui se constate depuis quelques années, restera fort pour permettre aux entreprises de croître. «On sait qu’elles ont beaucoup de potentiel, et on en voit sur le territoire qui ont déjà pris pas mal d’ampleur. Donc on sait que chaque petite entreprise a un beau potentiel de développement», affirme Isabelle Laplante.

Le rang d’Edmundston met toutefois en lumière le fait qu’aucune ville néo-brunswickoise ne figure dans le top 60.  Il y a donc encore du travail à faire au niveau provincial. «Il y a l’explosion de travail sécuritaire NB, ça c’est du niveau provincial.  Il y a tout ce qui est imposition sur le revenu des entreprises et de PME ça aussi c’est des choses qui relèvent de la province», partage le directeur général de la chambre de commerce.

Les incitatifs municipaux ont été reconduits jusqu’en 2021.