Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Éclosion de cas de COVID-19 dans une entreprise de Saint-Jean-Port-Joli

Publié le 28 juillet 2020 à 18:21, modifié le 30 juillet 2020 à 12:15

Par: Fabienne Tercaefs

La récente hausse des cas de COVID-19 dans la MRC de l’Islet est causée par une éclosion dans une entreprise de Saint-Jean-Port-Joli. Plusieurs employés de Plastiques Gagnon ont contracté le virus. La Santé publique surveille de près la situation.

En moins d’une semaine 8 nouveaux cas se sont ajoutés au bilan de la MRC de l’Islet pour un nombre total de 10 aujourd’hui. Ils sont tous liés à une éclosion chez Plastiques Gagnon à Saint-Jean-Port-Joli, spécialisée dans le moulage de pièces plastique par injection. La Santé Publique de Chaudières-Appalaches se dit préoccupée par la situation mais affirme que tout le personnel a été testé notamment grâce à une clinique mobile de dépistage qui s’est rendue sur place à deux reprises. « On a dépisté 87 personnes et lundi la clinique mobile s’est déplacée aussi. C’était pour dépister des autres employés et les familles, » explique la directrice  de la Santé Publique du CISSS de Chaudière-Appalaches, la docteure Liliana Romero.

 

L’entreprise a confirmé l’information à notre salle des nouvelles cet après-midi, expliquant dans un communiqué suivre les recommandations de la Santé Publique pour la sécurité de ses employés. Plastiques Gagnon est fermée pour les vacances du 20 juillet au 8 août et toutes les mesures de désinfection et d’isolement des personnes qui ont été en contact avec les employés infectés ont été prises.

Le préfet de la MRC de L’Islet René Laverdière affirme qu’il n’est pas inquiet mais que c’est un rappel à la vigilance :« On a un signal d’alarme comme quoi le virus est là. Il est là, il est très dangereux et on n’est pas exempt d’avoir une 2ème vague, c’est un rappel dans le fond. »

Le préfet lance un message pour ne pas oublier les consignes sanitaires notamment le lavage des mains qui est parfois oublié avec le port du masque. Concernant les touristes nombreux dans la région, ils expliquent majoritairement qu’ils ne vont pas s’empêcher de visiter la région parce qu’il y a une augmentation de cas.