Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Drame conjugal à Grand-Sault: deuxième évaluation psychiatrique pour l’accusé

Publié le 4 janvier 2021 à 11:14, modifié le 4 janvier 2021 à 15:07

Par: Gilles Duval

Jonathan Beck Fontaine, accusé de meurtre au deuxième degré de Mindy Godin, 32 ans, en décembre à Grand-Sault, subira une évaluation psychiatrique de 30 jours afin de déterminer s’il était atteint de troubles mentaux de nature à ne pas engager sa responsabilité criminelle au moment de la perpétration de son geste.

 

Jonathan Beck Fontaine était de retour devant le tribunal lundi matin après une courte évaluation au Centre hospitalier du Restigouche à Campbellton. Il a été jugé apte à faire face aux procédures judiciaires entamées contre lui.

Après avoir discuté avec son client, Me Alexandre Phaneuf, a demandé des clarifications sur le rapport initial et à ce que l’accusé subisse une deuxième évaluation psychiatrique. Il reviendra en cour le 3 février pour la suite des procédures.

Le 21 décembre, Mindy Godin a quitté son emploi sur l’heure du midi pour se rendre au domicile du couple. Elle a été attaquée avec une arme blanche par son ex- conjoint. Elle a réussi à s’enfuir au dépanneur voisin où elle a succombé à ses blessures.

-30-