Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Des ventes « exceptionnelles» de motoneiges dans Charlevoix

Publié le 26 octobre 2020 à 16:19, modifié le 26 octobre 2020 à 16:43

Par: Cimon Charest

Alors que Charlevoix a reçu de la neige aujourd’hui, plusieurs espèrent que les touristes seront au rendez-vous cet hiver. Les ventes de motoneiges sont présentement excellentes, ce qui laisse croire à une saison exceptionnelle

C’est d’ailleurs le cas du concessionnaire Adrénaline Sports de Clermont qui tire très bien son épingle du jeu. Son chiffre d’affaires a explosé depuis les dernières semaines.

 « La vente de motoneiges est exceptionnelle. On a en pourcentage on a peut-être de 30 à 35 pour cent de mieux que l’année passée, » se réjouit le directeur général Gilles Bergeron.

Une augmentation qui se traduit par une cinquantaine — voire une centaine de motoneiges de plus qui devraient quitter l’entrepôt.

« Les gens voyagent moins, vont moins dans les restaurants, donc ils ont plus (d’argent) pour ce genre de loisir . C’est un genre d’échappatoire ; tu peux sortir, tu peux faire de motoneige, tu n’as pas de restrictions. »

Avec la saison de ski qui ne sera pas affectée par la situation épidémiologique de la région, la situation à de quoi à faire sourire Tourisme Charlevoix.

« La motoneige pour nous c’est important. Je pense aussi que Charlevoix est important pour les motoneigistes. Une étude de 2015 dit que le nombre de droits d’accès en ventes dans Charlevoix a augmenté énormément, » explique Mitchell Dion, Directeur Général de Tourisme Charlevoix.

Alors que les signes précurseurs pour la saison touriste hivernale sont positifs, le mot d’ordre demeure la prudence. Plusieurs hôteliers de la région croient qu’il est encore trop tôt pour se réjouir.

« Ce n’est pas ce que c’est l’habitude. Ça m’inquiète. Normalement, dans ce temps-ci de l’année, je commence à manquer de chambres pour les mois de janvier et février, et là je ne peux pas dire ça. Je suis peut-être à 40 pour cent d’occupation, » se désole Christiane Lambert, Directrice Générale de l’Hôtel-Pavillons-Spa Le Petit Manoir du Casino.

L’hôtelière croit également que les touristes attendent que les consignes sanitaires soient plus stables.

« Je crois que les gens sont tannés de devoir appeler, réserver et d’annuler. On a joué à ce jeu-là deux ou trois cette année. On va attendre de voir ce qui va être permis ou non et là, selon moi, le flot d’appels va entrer. »

Si les précipitations de neige sont abondantes, la saison touristique hivernale a toutes les conditions gagnantes pour s’annoncer exemplaire.