Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Des mesures supplémentaires à l’aéroport Michel-Pouliot

Publié le 19 mars 2020 à 15:39, modifié le 19 mars 2020 à 15:39

Par: Etienne Malouin

Le CISSS de la Gaspésie accentue les mesures pour sensibiliser la population à la pandémie de la COVID-19. Les règles de prévention sont désormais communiquées à l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé. Une mesure de plus qui, selon le CISSS, permettra de retarder l’arrivée du virus dans la région.

Il y avait une nouveauté jeudi à l’Aéroport de Gaspé. Des représentants du CISSS étaient sur place pour accueillir les passagers qui sortaient de l’avion.

« De venir les sensibiliser à leur arrivée chez eux. De leur expliquer ce que ça consiste être en isolement. C’est une mesure supplémentaire et ça fait partie du rôle de la santé publique », mentionne le docteur Yv Bonnier-Viger, directeur de la santé publique en Gaspésie.

Les représentants de la Santé publique rappellent donc aux résidents qui arrivent de Québec les règles d’hygiène et les mesures de confinements mises en place par les différents paliers de gouvernement.

« C’est important de leur répéter. Parce que c’est un phénomène qui prend de l’ampleur et les gens ne l’on peut être pas acquis au départ et c’est assez exceptionnel », ajoute Eddy Piegay, technicien en hygiène de travail.

De nouvelles mesures mises en place qui rassurent les résidents de Gaspé qui vont appliquer à la lettre les règles de quarantaine.

« Tout est planifié. J’ai une auto qui est là. La bouffe est prête. J’ai une porte de prête. Tout mon matériel reste dehors. Je prends une douche en rentrant », explique Claude Forêt.

Parmi les mesures importantes : se laver les mains plusieurs fois par jour et tousser dans son coude. Mais surtout si vous revenez de voyage, il faut rester à la maison pour une durée minimum de 14 jours.

« Je trouve ça rassurant. On comprend bien qu’il y a zéro risque à prendre. Tout le monde a bien saisi. Nous c’était assez clair quand on est parti, en revenant on allait rester chez nous 14 jours et c’est ce qu’on va faire en arrivant à la maison », ajoute un autre résident rencontré à l’aéroport Michel Pouliot.

Toutefois, ils reconnaissent que certaines personnes n’ont pas la même rigueur.

« C’est extrêmement décevant. Le fait qu’il y en a 80% qui vont le respecter, c’est le 20% qui ne respecte pas qui cause le problème. Moi je pense que ça manque un peu de sérieux et un peu de maturité », ajoute-t-il.

Pour l’instant aucun cas de coronavirus n’a été rapporté en Gaspésie. Par contre, la direction de la santé publique est réaliste.

« On fait tout ce qu’on peut pour limiter la contagion, pour la ralentir. Pour être capable de soigner les gens lorsqu’ils vont tomber malades. Parce qu’on va en avoir des cas, ils vont tomber malades », précise le directeur de la santé publique, Yv Bonnier-Viger.