Pour consulter l'ancien site, cliquez ici.
Prévisions météo
État des routes
Marées

Nouvelles

Des bacs bruns pour Gaspé en 2018

Publié le 6 décembre 2017 à 16:42, modifié le 6 décembre 2017 à 16:42

Par: Stéphanie Collin

Les citoyens de la Ville de Gaspé pourront bientôt composter. Les bacs bruns seront distribués aux résidents du Grand Gaspé en mai prochain. Dès juin, la collecte de la matière organique sera mise en marche.

Si vous êtes pro compost, vous serez heureux d’apprendre que la Ville de Gaspé mettra en place la collecte du bac brun au printemps prochain.

«La première semaine de collecte sera au mois de juin. On va collecter et on va les envoyer et transporter jusqu’au site de traitement qui est situé à Chandler. Pour le moment, on envisage d’être client du site de Chandler», dit Daniel Côté, maire de Gaspé.

Participer à la collecte des matières organiques est reconnu pour ses bienfaits environnementaux. Ce service a aussi des incidences sur les dépenses d’une ville.

«Plus les gens vont s’en servir, plus on va générer de l’économie pour le LET (Lieu d’enfouissement technique) et plus on va être susceptible d’avoir un gel des tarifs des matières résiduels pour les prochaines années», explique Daniel Côté.

«Ça coûte grosso modo deux fois moins cher que l’enfouissement. Alors nous c’est l’argument de vente pour inciter les gens à participer à la collecte du bac brun», mentionne Nathalie Drapeau, directrice de la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie.

 

Dans la MRC du Rocher-Percé, les résidents peuvent déjà faire du compostage depuis quelques années. En septembre 2012, les citoyens et les commerces de toutes les municipalités ont reçu leurs bacs bruns.

«Au niveau du budget, il y a eu une incidence notable. Cela a baissé au niveau des dépenses de 200 000 à 300 000$ par année. On a détourné jusqu’à presque 2000 tonnes par année, résidences et commerces. Donc, 2000 tonnes de moins qui se sont dirigées à l’enfouissement», stipule Nathalie Drapeau.

D’ici 2022, le gouvernement du Québec compte rendre obligatoire la collecte du bac brun.

«Cette obligation va forcer l’ensemble des municipalités du Québec à implanter une solution au niveau de la gestion de la matière organique et éviter que cette matière soit enfuie. Quand elle est enfuie, cette matière a aucun avantage. Elle dégage des gazs, H2S, méthane…» dit Nathalie Drapeau.

À Gaspé, ce sera tout d’abord les citoyens qui auront leurs bacs au mois de mai. Ce sera au tour des entreprises de les recevoir et de participer à la collecte au mois de septembre 2018.