Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Dennis Drainville veut parler d’environnement concrètement

Publié le 20 septembre 2019 à 14:55, modifié le 20 septembre 2019 à 16:45

Par: Etienne Malouin

Le thème de l’environnement semble vouloir prendre de plus en plus de place dans la campagne fédérale 2019. Pour ce troisième portrait de notre série sur les candidats en lice dans les deux circonscriptions gaspésiennes, place au candidat du Parti vert dans Gaspésie les îles. Dennis Drainville, a lancé sa campagne sur l’importance d’offrir des solutions concrètes pour lutter contre les changements climatiques.

Voter comme si votre vie en dépendait. C’est le slogan que Dennis Drainville a choisi pour sa campagne sous les couleurs du Parti vert. Le seul parti qui selon lui, propose un plan environnemental concret.

« Ni le Bloc ni les conservateurs n’ont des politiques très sérieuses. Seulement le Parti vert qui dit qu’il est absolument important de changer immédiatement notre approche face aux changements climatiques », mentionne le candidat.

Pour lui, plusieurs problèmes environnementaux touchent directement la région de la Gaspésie.

« L’érosion, c’est très difficile maintenant tout partout sur la côte de Gaspé. Particulièrement aux Îles-de-la-Madeleine », ajoute-t-il.

Sur le plan des transports, il est convaincu que le retour du train serait bénéfique pour l’économie.

« Avec le train ici en Gaspésie, on peut faire beaucoup de transport de marchandises avec les éoliennes et le ciment à Port-Daniel. Ça va faire une ligne rentable », précise Dennis Drainville.

Le candidat souligne l’importance d’avoir la présence d’élus verts à Ottawa pour participer aux débats.

« C’est important d’avoir des personnes à la Chambre des communes qui vont parler de sujets plus importants pour la population. Je suis une personne très engagée dans ma société et j’ai beaucoup d’expérience pour prendre le leadership ».

Dennis Drainville tiendra à compter de la semaine prochaine 6 ateliers éducatifs sur des enjeux environnementaux. Le candidat qui dit sentir de plus en plus d’intérêt de la part des jeunes aux changements climatiques.