Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Défi Alzheimer, une nouvelle formule pour récolter des fonds!

Publié le 24 mai 2022 à 17:06, modifié le 24 mai 2022 à 17:06

Par: Roxanne Bisson

La société Alzheimer de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine lance une toute nouvelle formule pour leur collecte de fonds, le Défi Alzheimer ! Cette année, les participants relèveront des défis sportifs personnels.

La société Alzheimer (SAGIM) remplace sa traditionnelle marche pour l’Alzheimer par une nouvelle formule dynamique. Chaque participant doit relever un défi sportif de son choix. L’objectif, récolter 200 $ pour la cause. Le nouveau concept s’est imposé durant la pandémie. Face aux restrictions, la société a dû innover pour pouvoir tenir ses collectes de fonds. Cette nouvelle façon de faire est ensuite restée, nous explique Bernard Babin, directeur général de la SAGIM « On s’est aperçu dans les dernières années que c’était un beau succès, que ça nous permettait de rejoindre plus de familles. Donc officiellement cette année ça devient la première édition du Défi Alzheimer. »

 

Toutes sortes d’initiatives ont émergé avec la nouvelle formule. Les participants peuvent être créatifs et joindre l’utile à l’agréable. Amélie Cyr et Francis Dumont travaillent ensemble à la MRC du Roché percé. Ils ont fait une pierre, 3 coups : « Le défi qu’on s’est donné, c’est de marcher un sentier dans chacune de nos villes pour faire la promotion de nos propres sentiers, se faire plaisir aussi, et pour ma collègue de découvrir des sentiers qu’elle n’avait jamais vu. »

 

Les fonds servent à offrir des services aux gens atteints de la maladie, et surtout, à soutenir leurs proches. « Plus la maladie avance, plus que la personne à la maison demande des soins. Donc à un moment donné, le proche aidant lui s’il veut continuer à être proche aidant, continuer à bien faire son rôle. Bien, il a besoin de moments de répit », affirme M. Babin.

 

Les marcheurs encouragent la cause pour des raisons variées. Amélie Cyr, marcheuse élite, a été marqué par des rencontres passées : « En fait, moi je suis une ancienne infirmière, j’ai eu à côtoyer des gens atteints de ce diagnostic-là. Fait que c’est quelque chose qui me tient à cœur aussi, c’est la raison pour laquelle je l’ai fait ».

 

L’année dernière, les participants se sont surpassés. Ils ont récolté 170 000 $, un montant record ! La Société de l’Alzheimer espère que les futures campagnes seront aussi fructueuses. Après tout, les besoins ne cessent d’augmenter.