Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Décès d’Amélie Akerley : poursuite civile contre Ambulance NB

Publié le 6 septembre 2019 à 10:44, modifié le 6 septembre 2019 à 14:07

Par: Jacob Cassidy

La mère d’Amélie Akerley poursuit au civil Ambulance Nouveau-Brunswick à la suite du décès de sa fille. L’adolescente a perdu la vie dans un accident de la route à Saint-Quentin il y a deux ans.

Cette fois, la famille d’Amélie Akerley se tourne vers les tribunaux. On reproche à Ambulance Nouveau-Brunswick d’avoir été négligente en ne fournissant pas un service convenable lors de l’accident du 11 août 2017.

On déplore que la couverture ambulancière n’était pas optimale dans la région de Saint-Quentin. Selon les documents déposés hier en cour à Campbellton, cela aurait engendré des délais déraisonnables pour le transfert de l’adolescente de l’Hôtel-Dieu Saint-Joseph vers l’hôpital d’Edmundston.

L’action judiciaire cible aussi le ministère de la Santé qui est responsable de la prestation des services ambulancier dans la province. La famille demande d’être indemnisée.

La poursuite vise également le conducteur du véhicule. Le document allège, entre autres, qu’il était sous l’influence d’alcool ou de drogue lors de l’accident. Il aurait conduit de façon dangereuse, plus vite que raisonnable. À ce dernier, la succession réclame des dommages-intérêts généraux, notamment pour compenser les frais funéraires.

Les parents, le frère et la sœur d’Amélie ont été désignés comme bénéficiaires de cette poursuite.

Rappelons que deux adolescentes de Saint-Léonard se sont retrouvées dans un état critique à l’hôpital après avoir été impliquées dans cet accident, en août 2017. Malheureusement, Amélie Akerley a succombé à ses blessures quelques jours plus tard.