Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Débat des candidats de Bonaventure

Publié le 18 septembre 2018 à 11:35, modifié le 18 septembre 2018 à 16:38

Par: Ezra Belotte-Cousineau

Les candidats de la circonscription de Bonaventure ont débattu de différents enjeux régionaux hier soir à Pointe-à-la-Croix.

C’était une soirée de débat hier entre les candidats dans Bonaventure au Centre Polyvalent de Pointe-à-la-Croix. Les candidats ont répondu à différentes questions sur plusieurs thèmes régionaux, dont les programmes d’aménagement durable des forêts, l’accès au logement, les services ambulanciers pour ne citer que ceux-là.

Durant le débat, François Whittom du PLQ a mis de l’avant son expérience d’entrepreneur  qui sera un atout selon lui pour revitaliser l’économie de la région. Lundi soir, il a défendu et s’est dit fier du bilan du gouvernement Couillard .

«Ce profil fait de moi quelqu’un de bien placé pour être près des entrepreneurs, pour être à leurs côtés, dans les bons et les moins bons moments», a affirmé François Whittom, le candidat parti Libéral du Québec

Hélène Desaulniers de la CAQ a beaucoup parlé du bénéfice de la décentralisation. Elle a aussi mentionné les multiples rencontres fructueuses qu’elle a eues avec les citoyens, et avec plusieurs  entrepreneurs de la région.

«Il m’ont fait monter une éolienne avec eux. Donc la c’était une expérience de vie, mais ça m’a aussi permis d’apprendre plein d’autres choses, mais aussi d’avoir des opinions personnelles, parce que pendant que tu es occupée à monter une échelle, tu as le temps de jaser», nous a raconté Hélène Desaulniers, la candidate de la Coalition Avenir Québec

Catherine Cyr-Wright de Québec Solidaire a expliqué en détails son plan de transition économique, le projet phare de son parti. Elle a aussi indiqué sa volonté d’inscrire le droit au logement dans la charte québécoise des droits et libertés.

«On s’est engagé à la hauteur de 870 million de dollars à l’échelle du Québec. Évidement on va prioriser les endroits où il en manque. En Gaspésie on le sait, on manque de logements sociaux»,  affirme Catherine Cyr-Wright, la candidate de Québec Solidaire

Daniel Bouchard, du parti Citoyen, a plusieurs fois questionné ses adversaires au sujet du financement de leurs promesses. Il se dit opposé au multiculturalisme mais en faveur d’une immigration sélective qui prioriserait les francophones.

«Les gens qui déménagent en Gaspésie, ou qui déménagent au Québec, (ils) s’adaptent à nous autres, avec nos lois à nous autres. On prône la laïcité», affirme Daniel Bouchard, le candidat de Citoyens au pouvoir

Finalement, Guy Gallant, candidat indépendant qui maîtrisait  très bien les dossiers de la région a soutenu qu’il était le mieux placé pour représenter les citoyens de Bonaventure puisqu’il n’aura jamais à se plier à une ligne de parti.

«Il y a eu plein d’initiatives comme le centre d’achat. Et je ne sais pas si c’est une question de leadership local, ou d’accompagnement au niveau provincial, ou régional, mais c’est sur que ça n’a pas vu le jour et c’est malheureux», a conclu Guy Gallant qui est un candidat indépendant.

Les candidats du Parti Vert et du Parti Québécois n’ont pas pu participer au débat.