Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

D’autres travaux de dragage au quai de Percé

Publié le 13 mai 2022 à 17:42, modifié le 13 mai 2022 à 17:46

Par: Chad Guénette

Pour une deuxième année consécutive, des travaux de dragage sont nécessaires, près du quai de Percé pour retirer les surplus de sables et de roches qui se sont accumulés.

Les pelles mécaniques sont de retour près du quai de Percé, après une absence de 6 mois. Des sédiments s’accumulent à l’entour du quai ce qui fait en sorte qu’il est impossible de faire accoster un bateau. Le quai a été livré à l’automne 2020, au cout de 7,7 millions de dollars et depuis il faut obligatoirement procéder à des travaux pour sortir le surplus de roches et de sables, de l’eau. Les travaux aux alentours du quai étaient menés auparavant par le ministère des Pêches et Océans du Canada et ont été cédés à transport Québec, après les travaux de décembre dernier.

Des travaux qui ont couté près de 250 000 dollars, et qui pourraient en couter beaucoup moins cette année, selon Transport Québec.

« Il faut comprendre que l’an passé, les travaux de dragage étaient vraiment majeurs, affirme le porte-parole de Transport Québec, Louis-André Bertrand. Là on est en train de faire des travaux d’entretiens et de maintiens, donc c’est un dragage qui est davantage mineur. Au niveau des coûts ça va être moins important. »

Des travaux qui sont indispensables, selon monsieur Bertrand.

« En fait les travaux de dragages sont nécessaires, parce qu’il y a eu un ensablement au cours des derniers mois, ces travaux vont permettre au bateau de pouvoir accoster à nouveau. »

Les touristes et les habitants de Percé, eux aussi, pensent que les travaux près du quai sont importants.

« Vous savez, je pense bien que c’est un mal nécessaire et si on veut protéger notre capitale bâtit, il faut passer par là. »

« On peut prendre des photos! C’est juste ça se peut que t’aie un petit camion dedans, donc personnellement, je trouve que ce n’est vraiment pas la fin du monde. J’aime mieux avoir des installations qui vont être neuves et sécuritaires. »

« On n’a pas vraiment le choix, c’est comme si on disait, mon dieu est-ce que ça dérange qu’on fasse des travaux pour réparer la chaussé, bien non! Quand il faut la réparer, il faut la réparer, c’est la même chose au tour du quai. Quand il faut faire une action, on va la faire. Actuellement les travaux en cours c’est un peu avant l’affluence touristique importante, donc je ne vois pas la nuisance. »

Selon transport Québec, des travaux mineurs de dragage, près du quai de Percé pourraient désormais être de retour aux deux ans.