Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Crise du logement dans Les Basques

Publié le 26 juillet 2021 à 17:33, modifié le 26 juillet 2021 à 17:34

Par: Antoine Pelland-Ratté

La MRC des Basques n’est pas épargnée par la crise du logement, ce qui empêche de nombreuses familles de venir s’installer dans la région. Les citoyens sont en « mode solution ».

« Les maisons ne sont pas en vente plus de cinq jours quand elles sont à un prix raisonnable. Les logements sont pratiquement tous occupés », remarque le préfet de la MRC Les Basques, Bertin Denis.

C’est au tour des Basques de subir les contrecoups de la crise du logement ; un phénomène inattendu dans ce secteur, habitué à la décroissance.

« La balance migratoire est positive dans Les Basques depuis les cinq dernières années, dit-il. Et ça s’est accentué depuis le début de la pandémie. On n’avait comme pas vraiment appréhendé ça, donc on ne s’était comme pas préparé. »

Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, déplore que des citoyens intéressés par la vie en région ne puissent venir s’installer ici.

« Le problème c’est que les constructions de logements nouveaux ici sont très rares. Il y a un coût à ça, et la capacité de payer de celui ou celle qui veut venir vivre ici en région est difficilement joignable par la capacité du propriétaire qui dit moi ça me coûte tant et c’est ça que je vous charge », explique-t-il.

Il n’existe aucune étude actuellement faisant état d’une crise du logement dans Les Basques, mais la situation est bien sentie par les citoyens d’ici. Jeudi dernier, 35 personnes se sont réunies à l’Assemblée citoyenne des Basques pour tenter de documenter la problématique.

« Au début, il y a surtout eu des constats de la situation, de remarquer qu’il y a de moins en moins de logements disponibles, que les prix augmentent », se remémore l’organisatrice Alyssa Symons-Bélanger.

L’Assemblée est arrivée à la conclusion qu’il revenait aux élus de prendre des initiatives. « Les municipalités ont vraiment un rôle à jouer au niveau d’encadrer l’augmentation des loyers et de s’assurer qu’il y aura toujours des loyers abordables », prévient-elle. « Il y a toujours la demande de construire plus de logements sociaux, et ça c’est vraiment important. »

L’organisatrice se réjouit qu’il y ait des possibilités de développement dans la région. Un comité Assemblées citoyennes des Basques souhaite mettre en place une coopérative d’habitation.

« Je sais qu’il y a la maison Martin Matte et la Seigneurie pour les personnes âgées. C’est sûr que oui ça aide ces projets-là et ça démontre qu’il y a des solutions applicables », se réjouit-elle.

L’Alliance pour la solidarité des Basques travaille actuellement à dresser un portrait du contexte immobilier dans la région.