Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Création de la bourse d’études Louis-Landry au CCNB

Publié le 13 avril 2022 à 13:36, modifié le 13 avril 2022 à 13:36

Par: Mickael Robitaille

Au Nouveau-Brunswick, une nouvelle bourse d’études voit le jour au CCNB, la bourse Louis-Landry.

Une initiative d’une famille de la région d’Edmundston qui a perdu un proche en raison de la COVID-19 l’an dernier. M. Louis Landry avait fortement apprécié pouvoir manger un repas de grande qualité, concocté par les étudiants du CCNB en hiver 2021. Étant confiné dans un foyer de soins en éclosion, il ne pouvait voir sa famille. Suite à son décès, sa famille a tenu à remercier le CCNB en créant cette bourse d’étude.  « Son décès du Covid ne sera pas en vain. On va faire un petit fond de bourse en son honneur et aider les étudiants futurs. » , explique Christian Landry, petit-fils de Louis Landry.

« On trouvait que c’était une belle façon de lui rendre hommage et d’avoir pour plusieurs années, quelque chose qui serait à son honneur. » , ajoute Francine Landry, fille de M. Landry.

La première récipiendaire de cette bourse est une étudiante internationale qui a participé à la conception des 12 000 repas l’an dernier pour les foyers de soins aux prises avec des éclosions de Covid-19. « Je suis très émue parce que je n’avais pas pensé que c’était moi au début parce qu’on était beaucoup l’année dernière pour les foyers de soin. » , mentionne Moab Raisimod , l’étudiante du CCNB récipiendaire de la première bourse.

Une bourse d’études qui l’aidera à poursuivre son parcours mais qui représente beaucoup plus.  « C’est symbolique parce que ça encourage les étudiants aussi à aider les autres de la communauté surtout. »

Et les enseignants du CCNB avaient des critères bien précis afin de remettre cette première bourse d’études. « La transmission de la passion de la valeur. Des valeurs par rapport à la bouffe, l’implication communautaire et le bagage de chacun. » , explique Sylvain Boucher, enseignant en art culinaire au CCNB.

Bien sûr, le geste de la famille Landry est très honorable. «Je trouve que c’est un très beau geste de la famille de contribuer de cette façon-là ça les encourage bien évidemment à poursuivre et à continuer chercher cet apprentissage-là. » , ajoute l’enseignant.

Avec l’aide d’une campagne de socio financement, la famille Landry a pu récolter 4700$. Ces bourses seront distribués pendant les 8 prochaines années,  au montant de 500$ chacune.