Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

COVID-19 : Une femme de Saint-Antonin reçoit un colis inattendu de la part de Statistique Canada

Publié le 13 janvier 2021 à 19:06, modifié le 14 janvier 2021 à 09:49

Par: Samuel Gosselin Belanger

Une femme de Saint-Antonin a reçu un colis particulier hier. Il s’agit d’une trousse pour effectuer des prélèvements sanguins. C’est dans le but d’une enquête commandée par Statistique Canada pour mesurer la présence d’anticorps de la COVID-19 dans la population.

Au total, 48 000 trousses de ce genre ont été envoyées au pays, sans que les citoyens en soient vraiment informés. Une véritable surprise pour Kelly Ouellet, d’autant plus que l’enveloppe était destinée à son fils Lohan.

«Quand j’ai vu ça, ça l’a fait, est-ce que c’est une joke. C’était vraiment ça ma réaction. Je me suis dit voyons je ne peux pas faire ça sur mon enfant de 8 ans», mentionne la mère de cinq enfants.

La trousse contient des gants, des tampons alcoolisés et un dispositif pour se piquer le doigt. La mère de famille n’a jamais eu d’appel téléphonique ou de courriels de la part de l’organisation fédérale, c’est pourquoi elle reste perplexe.

«Je suis vraiment sceptique. Est-ce qu’ils vont prendre des informations personnelles veux, veux pas c’est le sang de mon enfant. Disons que je ne suis pas très à l’aise avec ça», mentionne-t-elle.

Statistique Canada mentionne que la confidentialité des résultats sera protégée. Les représentants de l’enquête espèrent un taux de réponse d’au moins 45 %. Les participants doivent envoyer un échantillon de sang au Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg, d’ici le mois de mars.

L’analyse de sang permettra de déterminer si une personne a contracté la COVID-19, mais également si elle a développé ou non des symptômes. Cela permettra également de détecter si les anticorps sont le résultat d’un vaccin.

Pour le moment, Kelly Ouellet ne sait pas encore si oui ou non elle fera le test avec son fils. Elle souhaite s’informer davantage sur le sujet avant de faire quoi que ce soit.