Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

COVID-19: Les résidences pour aînés s’en tirent bien au KRTB

Publié le 23 décembre 2020 à 16:27, modifié le 23 décembre 2020 à 16:27

Par: Samuel Gosselin Belanger

La situation dans les résidences pour personnes âgées n’est pas rose au Québec. Au KRTB, seulement quelques-unes ont été touchées et les éclosions de COVID-19 ont été contrôlées.

Le CISSS affirme que ces établissements ont peut-être joué de chance, mais reste que la prévention est tout aussi importante.

« À chaque jour on a un appel quotidien d’un intervenant du CISSS du Bas-Saint-Laurent qui va à l’ensemble des RPA du Bas-Saint-Laurent pour s’assurer de un le respect des consignes et de deux dans les RPA quels sont leurs enjeux. Est-ce qu’il y a des clients qui ont des symptômes par exemple. Est-ce qu’il y a des clients qui vont moins bien, qu’on va évaluer immédiatement pour justement s’assurer qu’on ne perd pas le contrôle », mentionne le coordonnateur au soutien de l’autonomie des aînés pour le CISSS du Bas-Saint-Laurent, Jean-Philippe Levasseur.

Lorsqu’un cas positif est confirmé, un plan d’intervention se met en branle afin de minimiser les impacts sur les résidents et sur les employés.

« Quand qu’on a un cas qui est suspecté, par exemple, ou qu’il y ait des symptômes dans une RPA. Rapidement il y a un isolement. Il y a un mécanisme de communication qui est établi. Un intervenant du CISSS va valider l’isolement, va valider les symptômes, va valider que les équipements de protection sont bien mis », renchérit M. Levasseur.

Les résidents testés positifs sont alors confinés à leur appartement. Ils reçoivent leur nourriture directement à celui-ci . Également, ils ne peuvent pas accéder aux aires communes.

À la Résidence Desjardins de Saint-André-de-Kamouraska, aucun cas de COVID-19 n’a été répertorié. Un suivi se fait quotidiennement avec une infirmière présente en tout temps dans l’établissement. Les résidents se font tester à chaque deux semaines. La prise de température des aînés est également un moyen utilisé par la résidence. De plus, ils sont invités à sortir au grand air afin de rester actifs. Le personnel joue également un rôle important pour éviter de faire entrer le virus.

« On est extrêmement chanceux avec la qualité du personnel qu’on a. Il ne se promène pas. Il ne se promène pas dans des endroits à risque. Il ne va pas dans d’autres résidences non plus pour travailler », explique le président de la Corporation Domaine Les Pèlerins, Gervais Darisse.

Avec le passage du KRTB en zone rouge, les mesures ont été resserrées dans les résidences pour personnes âgées. Et avec la vaccination qui va s’accélérer dans les prochains mois, tous les espoirs sont permis pour nos aînés afin de retrouver un semblant de vie normale.