Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

COVID-19 : Les citoyens resteront en région cet été

Publié le 30 avril 2020 à 16:57, modifié le 30 avril 2020 à 16:57

Par: Fabienne Tercaefs

On ne connait pas encore les mesures du gouvernement concernant le tourisme au Québec cet été. On constate toutefois que plusieurs citoyens envisagent de rester dans la région pour leurs vacances.

« J’avais prévu d’aller en Italie, en Grèce et tout est annulé. »

La pandémie que l’on vit présentement est en train de changer les plans de nombreux citoyens pour les vacances d’été. Si les voyages de certains sont annulés, nombreux sont ceux qui ont pris la décision de rester dans nos régions. « On va se promener alentour, mais on n’ira pas en vacances au Nouveau Brunswick ou dans d’autres provinces ça c’est sûr,» affirme un citoyen. « Peut-être en Gaspésie mais dans notre région. Je ne sortirai pas à Québec ou  Montréal c’est sur je n’irai pas là,» ajoute une dame. «Je vais rester à mon chalet, on est bien chez nous au Québec dans le Bas-Saint-Laurent, » complète une citoyenne.

On ne sait pas encore quand les campings vont rouvrir, mais l’envie de nature se fait sentir…« Ce que les gens nous disent : on a été confiné, on a été tellement dans la maison qu’on a hâte de prendre l’air, on a hâte de sortir. Puis si on peut aller en camping même si faut rester sur notre terrain(…) qu’on peut faire notre petit feu le soir, qu’on peut prendre notre verre de vin (…) les gens c’est ça qu’ils veulent faire, » affirme le propriétaire de Caravane 185, Gilles D’Amour.

D’autres resteront à la maison et quitte à rester chez soi, autant le faire dans des conditions agréables. Les clients affluent dans les magasins spécialisés pour se préparer un environnement agréable. « Y a beaucoup d’intérêt pour la piscine, le spa est hyper populaire cette année. Puis c’est les meubles aussi, que le monde veut avoir un aménagement extérieur, ils veulent être bien chez eux, ils veulent être confortables et profiter de leur cour arrière » assure Jean-Marc Pelletier.

Les citoyens ont à cœur d’encourager l’économie et le tourisme de la région…tout en redécouvrant des attraits qui attirent habituellement des voyageurs de partout dans le monde.