Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Coupable de cruauté envers un chat

Publié le 28 février 2020 à 14:47, modifié le 28 février 2020 à 14:47

Par: Raphael Brouillette

Un cas de cruauté envers les animaux a connu son dénouement vendredi au Palais de Justice de Rivière-du-Loup. Anthony Fillion-Thériault de La Pocatière est coupable d’avoir fait souffrir un chat.

Le jeune homme de 25 ans a écopé d’un total de 3 mois d’emprisonnement, mais comme il était incarcéré depuis son arrestation en novembre dernier, c’est une peine rétroactive d’un jour qui lui a été imposée.

Le Pocatois a été trouvé coupable de deux chefs d’accusation de cruauté envers les animaux. Il a fait endurer le calvaire à un chat en l’étranglant de façon à ce que la bête suffoque. On apprend, selon les documents déposés à la cour, qu’il l’a lancé sur les murs de son appartement à plusieurs reprises afin de se « calmer ». Alors qu’il était chez lui avec un autre homme, il aurait demandé à ce dernier de donner des coups à la tête du félin en échange de cigarettes. C’est d’ailleurs un témoin sur les lieux qui l’aurait dénoncé.

Fillion-Thériault a commis ces gestes alors qu’il était sous l’effet de stupéfiants. Il a un grave problème de consommation en plus de symptômes de maladie mentale selon ce qui a été dit dans la salle d’audience.

Le chat a de son côté été sauvé et donné à une famille d’accueil.

*Photo Facebook