Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Cinquième rendez-vous historique au Fort Ingall

Publié le 4 août 2019 à 12:07, modifié le 5 août 2019 à 13:08

Par: Charles Laverdière

Le Fort Ingall présentait la cinquième édition du rendez-vous historique samedi et dimanche.

Plus d’une trentaine de reconstituteurs se plongeaient dans les coutumes du passé pour montrer aux visiteurs comment vivaient nos ancêtres. Plusieurs activités différentes étaient organisées lors des deux journées. Autant des ateliers sur la confection de vêtements que des activités de tir de canon étaient offertes. «Je dirais que c’est très immersif parce que dès que vous entrez dans le Fort Ingall, vous entrez dans un autre univers. Déjà on se sent entouré de l’histoire, mais là, il y a des humains, on les voit vivre dans les tentes. Ils mangent vraiment à la manière ancienne, ils dorment vraiment à la manière ancienne», raconte le directeur général de la Société d’Histoire et d’Archéologie du Témiscouata, Étienne Frenette.

Le rendez-vous historique permet de célébrer la route d’hiver utilisée entre Québec et Halifax, ainsi que le chemin du Portage.

Pour les spécialistes en reconstitution, il est important de réincarner les personnages de notre histoire pour ne pas oublier ceux qui ont travaillé il y a plusieurs centaines d’années pour faire du Québec ce qu’il en est aujourd’hui. «C’est une question de culture. C’est nos origines, autant française qu’anglaise. Donc c’est important qu’on puisse transmettre ça à nos enfants, à la prochaine génération qui devra être consciente de notre histoire et de notre futur», raconte l’un d’eux.

Quelques enfants incarnaient aussi des personnages historiques. La plupart d’entre eux ont été introduits aux reconstitutions historiques par leur père. Tout comme leur paternel, ils ont eu la piqûre et en font régulièrement. «J’aime ça venir ici, participer aux batailles, comme tantôt, on a participé à une bataille, pis on s’est amusé», de dire l’un des enfants.

Le Fort Ingall ouvre ses portes gratuitement aux citoyens tous les premiers dimanche de chaque mois pour les replonger dans le passé.