Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Carleton-sur-Mer : le développement entre mer et montagne

Publié le 6 décembre 2018 à 13:44, modifié le 6 décembre 2018 à 17:51

Par: Louis Laflamme

Entre mer et montagne. C’est sur ce principe que Carleton-sur-Mer souhaite s’orienter pour son développement. C’est ce que la Ville a dévoilé mercredi soir, lors de la présentation de sa planification stratégique, une planification qui s’étalera sur les cinq prochaines années.

La planification stratégique de la Ville a été élaborée à la suite d’un sondage diffusé auprès de la population en mai dernier. Un des éléments principaux qui est ressorti de ce sondage, est le souhait des citoyens de voir la proximité entre la mer et les montagnes comme point central du développement de la Ville. C’est entre autres une des lignes directrices du projet 132. Le système d’aqueduc sur un tronçon de la 132, entre les rues du Quai et de la Fabrique, en plein centre-ville de Carleton-sur-Mer, doit être remplacé. La Ville veut donc profiter de cette occasion pour complètement changer le visage de ce secteur.

« L’objectif c’est d’assurer que ce soit convivial, qu’on facilite les déplacements des gens à pied, à vélo, en marchette et les automobilistes. On parle beaucoup de faire des liens en la mer et la montagne. Entre autres, on veut développer autour du projet de quai et, forcément, pour relier la mer et la montagne, on traverse la 132 et c’est là qu’est le noyau de la trame commerciale à Carleton-sur-Mer donc on veut s’assurer que ce soit accessible pour tout le monde », explique le maire, Mathieu Lapointe.

La date de la première pelletée de terre du projet 132 n’est pas encore connue.

Inciter la participation citoyenne

Carleton-sur-Mer a aussi été clair dans sa volonté d’impliquer la population dans son développement. Un autre élément qui a été présenté mercredi soir, est la mise en place d’un budget participatif. Par cette mesure, la Ville laissera carte blanche aux citoyens pour qu’ils proposent des idées de projet pour leur permettre de contribuer au développement de la municipalité. C’est un modèle qui s’est déjà vu ailleurs et qui a charmé le conseil de Ville.

«  Les gens vont pouvoir réfléchir ensemble, proposer des projets, les présenter. S’il y a 10 projets par exemple, et bien la population va voter et choisir lequel va se réaliser. On va parler à peu près, dans les trois prochaines années, d’environ 150 000 $. C’est ce qu’on souhaite mettre à la disposition des citoyens pour pouvoir réaliser des projets », ajoute Mathieu Lapointe.

Défis financiers

De part ce sondage, Carleton-sur-Mer s’est vu remettre une note de « B » par sa population. Plusieurs aspects positifs ont été identifiés, mais aussi d’autres points sur lesquels Carleton-sur-Mer doit travailler. Dans les lacunes ciblées par les citoyens, il y notamment le déneigement des trottoirs l’hiver, les problèmes de transport et le manque de logement. C’était aussi l’occasion pour la Ville de confronter les gens à une réalité avec laquelle Carleton-sur-Mer doit vivre, soit l’endettement et le manque de surplus dans les coffres de la Ville. La dette de Carleton s’élève à 14 M$.

« Déjà pour 2018, on a diminué la dette de 500 000 $. Pour 2019, on prévoit une diminution de 1 M$ de la dette et donc, ce qu’on prévoit, c’est vraiment (une réduction de) de 2,5 M$ pour les trois prochaines années. Avec le plan qu’on a à l’heure actuelle, on va y arriver », assure Mathieu Lapointe.

Carleton-sur-Mer adoptera son budget la semaine prochaine.

Tous les résultats du sondage et les détails de la planification stratégique sont disponibles sur le site web de la Ville de Carleton-sur-Mer.