Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Camp d’entraînement des 3L : quelques joueurs brouillent les cartes

Publié le 7 octobre 2019 à 17:18, modifié le 7 octobre 2019 à 17:18

Par: Vincent Lanoie

Les 3L ont défait vendredi soir la formation qui les avait envoyés en vacances la saison dernière. Les Bas-Laurentiens ont eu le meilleur sur les Marquis au compte de 4 à 1 devant leurs partisans. Le vétéran Loïc Lacasse n’a pas semblé trop rouillé dans les buts et les jeunes joueurs ont tiré leur épingle du jeu. Les décisions seront difficiles à prendre pour l’entraîneur Benoît Laporte en vue du premier duel de la saison.

L’état-major de l’équipe voulait avoir plus de compétition à l’interne lors de son camp d’entraînement et c’est présentement le cas. Quelques nouveaux venus sont en train de se tailler un poste avec la formation louperivoise.

«J’ai fait jouer nos jeunes joueurs plus souvent en troisième période pour voir comment ils allaient réagir et ils ont bien répondu. C’est sûr que c’est toujours mieux d’avoir plus de choix que pas assez. Présentement, il y a plusieurs joueurs qui ont brouillé les cartes», a raconté l’entraîneur-chef des 3L Benoît Laporte.

L’attaquant Simon Chevrier est l’un de ceux qui impressionnent jusqu’à maintenant. L’ancien du Drakkar de Baie-Comeau a amassé un but et une passe face aux Marquis.

«Je ne m’attendais pas à ça en arrivant ici, je n’ai pas joué l’an passé en raison d’une fracture à une cheville. Ça fait du bien de recommencer à jouer et le calibre ici est plaisant», a mentionné Simon Chevrier.

Devant le filet, Loïc Lacasse a démontré qu’il fait lui aussi partie de la bataille au poste de partant avec une solide performance de 27 arrêts.

«Ça va être un beau casse-tête pour l’équipe à savoir quels joueurs qu’on garde et lesquels qu’il faut se départir. La décision va leur revenir, mais je pense que les trois gardiens ont bien fait dans leur match», a souligné Loïc Lacasse.

Après les interrogations quant à son retour cette année, Maxime Villemaire était très heureux de renouer avec les partisans. Il voit d’un bon œil les changements apportés par les 3L durant la saison morte.

«Je ne vous dirais pas que je ne jouerais pas l’année prochaine, parce que vous allez me traiter de menteur. Je pense qu’on est sur de bonnes bases. Je ne vais pas commencer à dire tout de suite qu’on va gagner la coupe, mais on est sur des bases solides», a raconté Maxime Villemaire.

Rivière-du-Loup jouera le tout dernier match de son calendrier préparatoire vendredi prochain du côté de Jonquière.