Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Arrestation de cinq présumés prêtres et frères pour agressions sexuelles sur des mineurs

Publié le 23 juin 2020 à 11:14, modifié le 23 juin 2020 à 17:40

Par: Raphael Brouillette

Cinq présumés prêtes et frères pédophiles ont été arrêtés par le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ), ce matin à la maison des Clercs de Saint-Viateur à Joliette.

 

Les gestes reprochés seraient survenus alors que les hommes étaient responsables de l’enseignement et de l’encadrement de plusieurs élèves dans des institutions du Québec entre 1961 et 1989. Parmi celles-ci, on compte l’ancien collège de Sully à Pohénégamook. Les autres établissements se trouvent à Matane, Pohénégamook, Rigaud et La Minerve.

Les accusés sont Jean Pilon, Gérard Whissell, Roger Larue, Laurent Madore et Raoul Jomphe. Ils devraient faire à plusieurs chefs d’accusation, notamment de grossière indécence, d’agression sexuelle et d’attentat à la pudeur à l’égard de personnes de sexe masculin. Dans la région c’est Raoul Jomphe qui retient l’attention. L’homme a travaillé pour l’ancien collège de Sully à Pohénégamook. Les actes qui lui sont reprochés auraient eu lieu entre août 1961 et mai 1964 sur une seule victime jusqu’à maintenant.

Les gens de Pohénégamook ne sont pas surpris de cette nouvelle. Depuis plusieurs années les faits sont connus et ces arrestations auraient dû arriver avant selon certains résidents. De plus, une poursuite civile contre la congrégation a été autorisée en 2019 par la Cour supérieure. 270 plaignants en font partie.

Le communiqué de presse transmis par la Sûreté du Québec laisse entendre que plusieurs victimes ont été identifiées à ce jour. De plus, les victimes potentielles sont aussi invités à se manifester.