Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Ambulanciers : Un examen superflu ?

Publié le 5 mars 2019 à 16:02, modifié le 5 mars 2019 à 16:02

Par: Ezra Belotte-Cousineau

La fraternité des travailleurs préhospitaliers demande l’annulation de l’examen du registre national de la main d’œuvre des techniciens ambulanciers, administré par la direction nationale des soins préhospitaliers d’urgence.

Selon l’organisme, le retrait de cet exercice mis en place en 2012 pourrait aider à régler plus rapidement la pénurie de travailleur dans ce secteur. L’examen pointé du doigt affiche un taux de réussite de près de 50% et la fraternité dénonce des méthodes de corrections douteuses.

Selon le syndicat, l’examen n’est ni arrimé avec les réalités du champ d’études des aspirants paramédics, ni avec celles du marché du travail. De plus, certains aspirants ambulanciers doivent attendre de 6 à 9 mois pour pouvoir passer l’examen ou encore sa reprise.

La fraternité considère qu’avec la pénurie de personnel partout au Québec, la difficulté de transformer les horaires de factions en horaire à l’heure, et tous les autres problèmes que vivent les ambulanciers, il est temps que la ministre de la Santé et des Services sociaux intervienne pour mettre fin à un régime de rétention de la relève médicale.