Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Alerte info

Françoise Saint-Onge, qui était portée disparue à Amqui, a été retrouvée morte par l’équipe nautique de la Sûreté du Québec peu après midi, confirme le service policier. Le corps de la dame de 69 ans a été retrouvé dans la rivière Matapédia.

Nouvelles

Alertes municipales : La MRC de Bonaventure est prête

Publié le 7 octobre 2019 à 16:40, modifié le 7 octobre 2019 à 16:44

Par: Patrick Giguère

Les municipalités de la MRC Bonaventure seront mieux outillées pour rejoindre rapidement leurs citoyens lors de situations problématiques sur leurs territoires. À compter du 1er novembre, un système d’alerte municipale avisera la population via téléphones et courriels.

 

À la suite du règlement déposé par le ministère de la Sécurité Publique, concernant la protection des personnes et des biens lors de sinistres, toutes les municipalités du Québec devront être en mesure dès l’automne, de rejoindre l’ensemble de leurs citoyens  lors de situations importantes.

« Une municipalité peut choisir de garder ça juste pour les urgences, les fermetures de chemins, avis d’ébullition, tempête hivernale ou encore, elles peuvent carrément mettre l’horaire des bacs de recyclage ou des poubelles et envoyer un SMS  à chacun des citoyens pour ne pas oublier que demain c’est le recyclage»  explique David Thibault , coordonnateur incendie à la MRC de Bonaventure.

Les citoyens  qui désirent être informés devront se rendre sur le site internet de leur municipalité afin de s’y inscrire. La population pourra être rejointe en tout temps par message texte, courriel ou téléphone résidentiel. Les utilisateurs pourront se désabonner en tout temps.

Les municipalités pourront cibler un secteur en particulier ou aviser l’ensemble du territoire, selon la gravité de la situation:«  On est capable de cibler des chemins, on peut faire des rayons comme par exemple, on a une fuite d’ammoniac dans un aréna ou à l’usine de pêche, on peut dire à 2 kilomètres à la ronde de cette installation-là, on fait une évacuation. On est capable de rejoindre ces gens-là directement par SMS ou à la maison pour dire on sort.» indique David Thibault.

Le ministère de la Sécurité Publique a versé aux municipalités un montant pouvant aller jusqu’à 15 000$, afin que celles-ci se préparent aux sinistres. L’argent servira à payer une partie des frais reliés au service d’alerte et à la création d’un bâtiment municipal afin de recevoir les sinistrés lors de catastrophes.  Il en coûtera 0,75$ par habitants.

La municipalité de Cascapédia-St-Jules ne souhaite pas rejoindre ce système préférant conserver leur méthode actuel.

Pour la  MRC Avignon, le processus d’implantation d’un tel système  est en cours. Il sera implanté dans les prochaines semaines.  Le coût de ce projet revient à 0,86$ par habitants.