Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Absolution conditionnelle et une amende pour un policier de Grand-Sault

Publié le 5 juin 2020 à 15:04, modifié le 5 juin 2020 à 15:04

Par: Charles Camirand

Un policier de Grand-Sault a reçu sa sentence aujourd’hui à la cour provinciale d’Edmundston. Francis Bernier avait plaidé coupable de voies de fait, de menace et de tapage dans un endroit public. Le juge lui a accordé l’absolution conditionnelle.

Il doit aussi faire un don de 2000$ à l’association de hockey mineure à Edmundston,  lui qui pratique ce sport.

«Ça rencontre quand même les exigences de la dissuasion générale et particulière. Puis la protection du public. Monsieur Bernier va être sous condition, une ordonnance de probation de dix conditions», a mentionné l’avocat de la couronne, Maître Pierre Gionet.

Rappelons que l’agent n’était pas en fonction lorsqu’il a été impliqué dans une altercation avec un autre individu en juillet 2019 à Lac-Baker. Reste à déterminer si la suspension de la force policière de Grand-Sault va se poursuivre