Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

682 000$ pour encourager la consommation de légumes d’ici

Publié le 11 février 2021 à 16:44, modifié le 11 février 2021 à 16:50

Par: Marie-Michelle Martel

Dans le cadre du programme Climat municipalités – Phase 2, Québec accorde 682 000 $ à Saint-Pacôme pour encourager la production et la consommation de légumes d’ici.

La municipalité pourra développer son projet de d’agriculture verticale qui facilitera et fera la promotion de consommation de légumes locales. Le tout se fera en partenariat avec l’organisme à but non lucratif Jardins du Clocher et l’entreprise Inno-3B.

Le projet s’appuiera sur une technologie d’agriculture verticale installée dans l’église, permettant aux citoyens de Saint-Pacôme de participer à la production et à la transformation des légumes. Le Centre d’alimentation locale sera également équipé pour accueillir un marché local où seront vendus les produits frais récoltés ainsi qu’une cuisine communautaire. Ces infrastructures seront également utilisées pour offrir des formations et des événements de sensibilisation sur la transformation alimentaire, l’agriculture de proximité, l’alimentation, les changements climatiques et l’économie circulaire.

Cette initiative de la Municipalité de Saint-Pacôme fait partie des projets sélectionnés dans le cadre du second appel à projets de Climat municipalités – Phase 2, qui soutient les projets pilotes de lutte contre les changements climatiques.

« La proximité du fleuve et de la Rivière-Ouelle ainsi que le caractère agroalimentaire et forestier de la région font en sorte que les citoyens de Saint-Pacôme entretiennent un lien étroit avec leur environnement. Soucieuse de cette particularité, la Municipalité s’outillera pour offrir un approvisionnement local en légumes frais, cultivés au sein même de l’église, afin de stimuler son économie et de pallier les inconvénients de son isolement. Je félicite la Municipalité et ses partenaires pour ce beau projet qui suscitera certainement la participation et la fierté de la population. » affirme Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional, ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et députée de Côte-du-Sud.