Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

5 ans depuis la fermeture du train passager

Publié le 13 août 2018 à 16:18, modifié le 14 août 2018 à 08:21

Par: Camille Lacroix

Ça fait maintenant 5 ans jour pour jour que le train de voyageurs ne sillonne plus les rails de la Gaspésie. Un groupe de citoyens fait pression pour le retour du train sur le gouvernement qui entre bientôt en campagne électorale.

Le 13 août 2013, c’est la dernière fois que les citoyens ont pu entendre le train voyageur siffler.

«J’ai beaucoup d’émotions en le disant. L’absence du train voyageur en Gaspésie, c’est quelque chose à laquelle les Gaspésiens tiennent beaucoup. Ne serait-ce que d’entendre siffler le train.»

-Bernard Babin, chargé projet, Coalition des Gaspésiens

La Coalition des Gaspésiens pour l’avenir du train passager c’est un groupe de citoyens qui informe la population et qui fait pression sur le gouvernement.

Pour Bernard Babin, le retour du train est crucial, entre autres pour ceux qui doivent se rendre dans les grands centres pour obtenir des soins. «C’est vraiment un besoin important pour être capable de sortir de la région pour aller dans les grands centres, que ce soit pour les soins de santé, pour les affaires, pour les loisirs, les touristes.»

À l’approche de la période électorale, le dossier est toujours sur les rails… après cinq ans sans train passager.

Le président de la Société du chemin de fer en Gaspésie, Éric Dubé, confirme que le gouvernement devrait passer à l’étape de l’appel d’offres cet hiver et que les élus étudient présentement le dossier. «On est dans une démarche plutôt bureaucratique, dans le sens que le ministère prépare les plans et devis.»

«Dans un période électorale tout le monde fait des promesses. On va voir ce que les partis auront à nous dire là-dessus. L’engagement du Parti libéral, on la connaît déjà. Eux c’est vraiment d’investir pour remettre à niveau. On espère que l’élection ne changera pas ce fait-là.»

-Éric Dubé, président, Société du chemin de fer de la Gaspésie

Via Rail a affirmé à son Assemblée publique annuelle en 2017 que la compagnie allait revenir dans la région de la Gaspésie. À condition que le chemin de fer soit sécuritaire…

«Notre intention a toujours été de desservir la merveilleuse région de la Gaspésie qui offre certains des plus beaux panoramiques canadiens. Mais la sécurité doit primer avant tout.»

-Yves Desjardins-Siciliano, président, Via Rail

Les Gaspésiens devront attendre encore quelques années, avant pouvoir réentendre le train siffler.