Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

3L Express : le parcours sinueux de Marc-André Tourigny

Publié le 30 janvier 2019 à 18:30, modifié le 30 janvier 2019 à 17:50

Par: Vincent Lanoie

Marc-André Tourigny n’a jamais évolué dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Fait plutôt inusité, l’attaquant des 3L aurait eu l’opportunité de se faire valoir dans le circuit Courteau. Tourigny n’a tout simplement pas saisi cette chance.

Reconnu comme étant l’un des meilleurs joueurs de la Ligue nord-américaine de hockey, Marc-André Tourigny n’a pas nécessairement le parcours atypique d’un hockeyeur. Celui qui a roulé sa bosse au niveau junior AAA, avait l’occasion d’évoluer dans la LHJMQ à 18 ans. Chose qu’il a refusé voulant poursuivre sa carrière dans les rangs universitaires américains. Après son stage junior, il s’est retrouvé plutôt à jouer chez les professionnels… en Espagne!

«À 21 ans, je me suis ramassé en Europe, puis finalement je n’ai pas joué junior majeur et je n’ai pas été jouer dans la NCAA. Au final, c’est un regret de ne pas avoir fait ni un ni l’autre. Je me suis ramassé dans un pays où je ne parlais pas espagnol et que ça ne parlait pas français ni anglais. C’est une expérience que j’ai adorée et que je ne regrette pas du tout», a souligné Tourigny.

Aujourd’hui, malgré une feuille de route différente de la majorité des joueurs de la LNAH, Tourigny terrorise les équipes adverses avec son talent pur et dur.

«On fait tous des choix un moment donné dans la vie. Je suis allé jouer en Europe pendant quatre ans. La plupart des gars dans les 3L ont joué en Europe, dans la Ligue de la Côte Est ou dans la Ligue américaine pour certain. À 30 ans, je ne pense pas que je serais ailleurs aujourd’hui», a ajouté Tourigny.