Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

William Beaulieu demeurera détenu durant les procédures judicaires

Publié le 9 août 2018 à 12:56, modifié le 9 août 2018 à 12:56

Par: Simon Philibert

Le chauffard arrêté à la suite du délit de fuite mortel survenu la semaine dernière à Packington, Wiliam Beaulieu, restera finalement derrière les barreaux durant les procédures judiciaires.

Le juge de la Cour du Québec, Martin Gagnon, a rendu sa décision ce matin au palais de justice de Rivière-du-Loup. Il avait pris la cause en délibéré mardi après avoir entendu les différents témoins lors de l’enquête sur remise en liberté. L’accusé restera donc en prison durant les différentes étapes du processus judiciaire.

Lors de son passage en cour mardi, deux nouveaux chefs d’accusations ont été portés contre lui, portant le nombre à 5, dont 2 chefs pour délit de fuite ayant causé la mort et 2 autres pour conduite dangereuse ayant causé la mort.

La défense verra dans les prochain jours si elle demandera une révision. Pour les avocats de la Couronne, c’est une décision qui est bien accueillie.

«À ce stade-ci, c’est difficile de vous répondre puisque l’enquête est toujours en cours. Éventuellement on verra s’il y aura d’autres chefs qui pourront être déposés», explique la procureure de la Couronne, Me Marie-Laurence Rondeau.

L’avocat de la défense, Me Yves Desaulniers, a demandé un procès devant juge et jurés. Il souligne également que « nous allons analyser la décision avec plus de profondeur afin de déterminer, si au cours des prochains jours, nous la porterons  en révision devant la Cour supérieure ».

Le 29 juillet dernier, un couple de septuagénaire marchait en bordure du rang 6 à Packington. Il a été happé de plein fouet par un automobiliste.

Lucette Gagnon, 77 ans, et Pierre Pelletier, 78 ans, n’ont eu aucune chance. William Beaulieu reviendra en cour le 17 août prochain pour la suite des procédures judiciaires.