Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une rentrée masquée, mais en présentiel pour les élèves

Publié le 10 août 2020 à 17:53, modifié le 11 août 2020 à 13:25

Par: Jasmine Gregoire

Le gouvernement du Québec a présenté cet après-midi son plan pour la prochaine rentrée scolaire. Une annonce qui était très attendue autant par les enseignants que les parents.

Le ministre de l’Éducation a parlé d’une rentrée à temps plein, avec des groupes pleins et que 100% du programme sera enseigné. Fini le concept de groupe-bulles, on mise sur une bulle d’une classe et le port du masque à partir de la 5e année du primaire.

Le port du masque sera obligatoire lors de la prochaine rentrée scolaire, pour les élèves de 10 ans et plus. Une décision qui ne fait pas l’unanimité.

«Honnêtement, moi je ne suis pas d’accord avec ça. Ça ne marchera juste pas, les élèves vont vouloir quitter l’école à cause de ça.»

«Ça ne me dérange pas tant que ça, parce que tu le portes dans l’autobus ou pour te rendre au casier et après tu peux l’enlever.»

Pour les élèves du secondaire, ce sera un premier retour sur les bancs d’école depuis le mois de mars. Une nouvelle période d’adaptation pour eux selon Natacha Blanchet, président du Syndicat de l’Enseignement du Grand-Portage.

«Parce que les élèves du secondaire n’ont rien vécu de ça pis on a des élèves du primaire qui n’étaient pas là, qui n’étaient pas au rendez-vous parce qu’ils pouvaient rester à la maison. Donc ceux-là ne sont pas habitués non plus à toute la procédure de désinfection.»

Les sous-groupes de 6 étudiants ne sont plus d’actualités, c’est plutôt les contacts avec les autres groupes qui seront proscrits. Un moindre mal pour un retour complet en classe selon les parents.

«Pour moi, pour ma part c’est important qu’il retourne à l’école»

«Si c’est bien encadré oui.»

Chose certaine, les élèves sont heureux de pouvoir retrouver leurs amis et surtout de reprendre les cours en présentiel.

«Parce que les cours sur le net ce n’est pas toujours facile et on manque un peu de discipline. Donc retourner en classe ça va nous aider pas mal.»

«Ça permet de sociabiliser, de voir nos amis, de voir des gens et ne pas rester enfermé chez nous devant nos ordinateurs.»

Une rentrée très attendue autant pour les élèves que les enseignants. Ces derniers ont d’ailleurs demandé au ministère de l’Éducation de reporter de quelques jours le début des classes question d’avoir plus de temps pour se préparer.