Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une préposée décède d’une pneumonie après avoir contracté l’influenza

Publié le 12 mars 2018 à 16:19, modifié le 13 mars 2018 à 14:17

Par: Marie-Pierre Beaubien

La grippe continue de faire des victimes dans nos régions. Une femme de Rivière-du-Loup est décédée il y a quelques jours d’une pneumonie, après avoir contracté l’influenza.  C’est la deuxième employée de la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup à perdre la vie en moins d’un mois suite à des complications de la grippe.

C’est une véritable onde de choc. Une préposée de l’école primaire La Croisée 1 a succombé à une pneumonie, après avoir souffert de symptômes grippaux. «C’est vraiment arrivé d’un coup.  Ça ne se prévient pas. Je ne m’attendais pas à ça du tout. C’est vraiment triste pour cette madame-là et sa fille», a décalé une voisine, Lise Michaud.

«Ça frappe. Ça vient me chercher.  Quand les enfants vont l’apprendre, ça va être quelque chose aussi», a ajouté la mère d’un élève, Karine Deschênes.

Et selon la famille, la femme de 48 ans était en pleine santé. « Elle était toujours en forme, souriante, travaillante. C’est surprenant», a témoignée Karine Deschênes.

Du jamais vu au Bas-Saint-Laurent

Jusqu’à maintenant 1351 cas d’influenza ont été confirmés au Bas-Saint-Laurent, du jamais vu. Au KRTB seulement, des éclosions ont été recensées dans 6 CHSLD. Les centres d’hébergement Villa Maria, Saint-Joseph, de Rivière-Bleue, de Saint-Cyprien,  d’Anjou et de Notre-Dame-du-Lac ont été touchés.

Le décès de la préposée constitue aujourd’hui une grande perte pour le milieu scolaire. «Jamais, elle rejetait un enfant. Elle jasait toujours avec.  S’il y avait un problème, elle essayait de le régler. Vraiment, c’était une madame bien aimée», a fait remarquer Lise Michaud.

«C’était une personne très attachante. Elle aidait beaucoup,  Elle était aimée de tous les jeunes du quartier. C’était quelqu’un d’important pour les enfants», a affirmé Karine Deschênes.

C’est une deuxième mort tragique à la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup cette année. Une enseignante de l’école La Pruchière à Saint-Pacôme est décédée d’un streptocoque de type A, après avoir contracté l’influenza en février dernier.