Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un rôle économique important pour le port de Gaspé

Publié le 15 septembre 2020 à 17:32, modifié le 15 septembre 2020 à 17:55

Par: Louis-Philippe Arsenault

La nouvelle société portuaire du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie espère faire du port de Gaspé un important outil de développement économique. L’organisation devrait annoncer demain qui sera le PDG ainsi que le lieu du siège social de l’organisation.

Le nouveau président du conseil d’administration de la Société portuaire du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie Gaétan Lelièvre mentionne que l’organisme se concentrera sur le développement d’activité d’exportation de marchandise en priorité au port de Gaspé qui appartient depuis mars au gouvernement provincial. « Si on peut associer davantage le volet transport par exemple de pale d’éolienne, etc., ce sera toutes des avenues à explorer avec nos partenaires », souligne M. Lelièvre. Le maire de Gaspé est du même avis.  « Une des prochaines étapes ce sera de créer un lien direct entre le Parc industriel des Augustine et le port de Sandy Beach pour faciliter le développement portuaire à cet endroit-là », explique le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Si le volet des croisières est un enjeu important pour Gaspé, la pandémie force l’organisme à revoir cette priorité.  « On va travailler avec le partenariat, mais c’est sûr que pour les prochaines années, on pense qu’il va y avoir un grand ralentissement au niveau de croisières internationales », dénote M. Lelièvre. Il souhaite que le port de Gaspé s’ouvre aussi à de nouvelles activités. « Amener des nouveaux volets des nouveaux services, des nouvelles façons de faire, je crois que ça doit être une préoccupation pour notre société pour trouver ces nouveaux créneaux », relate le président du conseil d’administration. Et l’orientation des activités de chacun des ports que gèrent la société se voudra différente. « Le conseil d’administration va devoir au cours des prochains mois se donner une planification stratégique avec des orientations de développement spécifique à chaque port, mais le tout dans une optique de complémentarité pour que les 4 ports de l’est du Québec deviennent une force sur le Saint-Laurent », conclut M. Lelièvre.

Le ou la nouvelle PDG de la société sera connue mercredi ainsi que la ville où se trouvera le siège social de l’organisme.