Prévisions météo
État des routes
Marées

Nouvelles

Un blessé grave dans l’incendie qui a détruit le Motel Gaspé

Publié le 16 avril 2018 à 12:18, modifié le 16 avril 2018 à 18:11

Par: Stéphanie Collin

Un incendie a complètement détruit le Motel Gaspé situé dans le secteur Haldimand vers 16h30 dimanche. Un homme repose présentement dans un état critique à la suite de graves brûlures.

La scène était toujours protégée lundi matin par la Sûreté du Québec. Un technicien en scène d’incendie devait s’y rendre pour poursuivre l’enquête afin de déterminer ce qui a causé cette incendie.

Le bâtiment de 10 chambres a complétement été rasé par les flammes. Le porte-parole de la sûreté du Québec mentionne que pour le moment l’incendie serait d’origine accidentelle. La cause est toujours méconnue.

Roland Auger, voisin du Motel Gaspé, a été témoin de la scène.

«On était aux premières loges, juste en face. Le feu a pris aux alentours de 16h45, au bout d’une heure, ça a flambé en le temps de le dire. Ça été très rapide comme incendie», raconte-t-il.

Une trentaine de pompiers ont combattu le feu.

«On a attaqué comme on pouvait. On ne pouvait pas prendre le contrôle. C’était trop violent. C’était un feu extrêmement violent et très rapide», mentionne le chef pompier de Gaspé, Carl Sinnett.

Le Motel était occupé lorsque l’incendie s’est déclaré. Cinq personnes s’y trouvaient. Ils ont tous réussis à sortir, mais l’un d’entre eux à subi de graves brulures. Son état est considéré critique.

«Lorsque l’incendie a débuté, il y a au moins un occupant du Motel qui a subi de graves brûlures, ce qui a d’ailleurs nécessité son transfert à Québec par avion-ambulance. Au moment où l’on se parle, cet individu lutterait toujours pour sa vie», stipule Claude Doiron, porte-parole de la Sûreté du Québec.

D’ailleurs, selon le chef pompier de Gaspé, le feu pourrait avoir débuté dans l’appartement 3, celui où se trouvait l’homme blessé. Carl Sinnett explique qu’ils ne savent toutefois pas du tout ce qui s’est passé. La Sûreté du Québec enquête.

Le propriétaire du Motel Gaspé s’est rapidement rendu sur place lorsqu’il a été alerté.

«Quand je suis arrivé, j’ai constaté que ce serait une perte totale parce que le feu était pris à grandeur du bâtiment […] On peut oublier ça pour cette année, ça va aller à l’année prochaine le temps de reconstruire», explique Jean-Guy Simard, propriétaire du Motel Gaspé.

Le propriétaire qui évaluera donc la possibilité de reconstruction assez rapidement. La Sûreté du Québec, elle, enquête sur l’incendie afin de déterminer la cause de cette perte totale.