Pour consulter l'ancien site, cliquez ici.
Prévisions météo
État des routes
Marées

Nouvelles

De nombreux touristes en Gaspésie cet été

Publié le 14 novembre 2017 à 15:53, modifié le 15 novembre 2017 à 10:35

Par: Stéphanie Collin

Les intervenants du domaine touristique de la Gaspésie sont réunis à Gaspé pour deux jours dans le cadre d’un colloque. C’est entre autres l’occasion de faire un bilan de la dernière saison qui a été exceptionnelle.

CAA Québec avait prévu en début d’été que la Gaspésie serait la destination de vacances numéro un des Québécois. L’achalandage enregistré cet été confirme qu’ils ont été nombreux à visiter la région. 80% de la clientèle venait du Québec.

«On a vraiment battu des records au niveau de l’achalandage touristique de différents attraits, au niveau du taux d’occupation de nos différents hôtels sur l’ensemble du territoire, de nos bureaux de réseaux d’accueil», stipule Stéphanie Thibaud, directrice marketing, Tourisme Gaspésie.

À titre d’exemple, le secteur hôtelier a connu un taux record d’occupation de 74% en juillet et 77% en août sur le territoire. Il y a également eu une hausse de l’achalandage de 15% de mai à septembre pour les attraits et les festivals.

Plus de 200 000 personnes ont visité les 15 bureaux d’information touristique de la région.

Bien que la Gaspésie ait connu une autre saison touristique exceptionnelle, il reste encore du travail à faire et certains défis à relever notamment celui de la main d’œuvre.

«Comme nos étudiants gaspésiens sont beaucoup à l’extérieur de la Gaspésie, on en a pas mal moins pour travailler avec nous. Il va falloir regarder d’autres clientèles de travailleurs parce que justement on a de la misère à ouvrir tôt, on a de la misère à prolonger le temps», explique Joëlle Ross, directrice générale, Tourisme Gaspésie.

Les 90 personnes de l’industrie présentes au colloque assisteront à plusieurs conférences. Mardi matin, le marketing de destination était aux premières loges.

«La Gaspésie a la chance d’avoir un produit qui est parfait pour ça. Les plateformes sont de plus en plus visuels, vidéos et photos pour ce qui est d’Instagram.  Je regarde devant moi et ce que je vois, le paysage est magnifique… Ce que la Gaspésie doit faire, je pense, c’est mettre de l’avant ce produit-là. Pour être pertinent et trouver de la résonance auprès des milléniaux, parler de la destination en terme d’expérience», mentionne Jean-Sébastien Giroux, vice-président exécutif, Substances stratégies numériques.

«Maintenant, on est en compétition avec le monde. Donc, on doit prouver aux gens qu’on a des choses le fun à faire en Gaspésie. Que la Gaspésie peut être trippante, qu’elle peut amener des nouvelles saveurs, des nouveaux côtés…» ajoute Joëlle Ross.

C’est un défi encore plus grand à relever pour la saison d’hiver qui cognera bientôt à nos portes. Tourisme Gaspésie doit s’adresser à une clientèle beaucoup plus ciblée notamment celles des motoneigistes et des amateurs de ski hors-piste.