Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Soirée d’initiation au soccer freestyle réussie pour le Mondial

Publié le 18 juillet 2019 à 18:32, modifié le 18 juillet 2019 à 18:32

Par: Vincent Lanoie

Le club de soccer Le Mondial de Rivière-du-Loup tenait une activité hors du commun hier soir. Les jeunes de 5 à 14 ans ont été initiés au soccer freestyle et au soccer de rue pas par n’importe qui.  Un champion provincial était présent pour donner le goût aux jeunes d’adopter ce sport.

Alexandre Tremblay a eu la piqûre du soccer freestyle à l’âge de 15 ans. 12 ans plus tard, l’athlète de Saint-Nicolas est maintenant une référence dans ce sport bien différent du soccer traditionnel.

« C’est surtout de la jonglerie, donc de faire des mouvements en jonglant avec le ballon. Le sport rejoint plus le niveau du breakdance et du aki», a expliqué le principal intéressé.

Alexandre Tremblay s’amuse à transmettre sa passion aux plus jeunes en leur montrant des tours. Il prend aussi un malin plaisir à les confronter dans une partie de soccer de rue.

«Ce sont des un contre un où on veut faire perdre de vue le ballon aux autres joueurs. Ça l’a une ressemblance avec le basketball de rue. Le but est de faire un petit pont à l’adversaire, soit de faire passer le ballon entre les jambes de l’adversaire», a ajouté Tremblay.

«Qu’est-ce qui t’impressionne le plus d’Alexandre?»

«Je pense que c’est son jeu de pied et la manière dont il contrôle le ballon»

«Est-ce qu’un jour tu vas être meilleur que lui?»

«Je sais pas!», a raconté un jeune joueur de soccer au Mondial.

«Je trouve ça amusant et en même temps ça me fait pratiquer mon jeu technique», a ajouté une autre joueuse.

Le moment fort de la soirée est revenu au jeune prodige Mathis Cyr. Tremblay et lui se sont livrés un duel de titans. Sans surprise, les gens sur place avaient un parti pris pour le jeune prodige de 16 ans. Mathis Cyr soutient que le soccer freestyle l’a aidé dans son développement.

« Moi quand j’ai commencé à prendre goût au freestyle, j’ai tout de suite vu la différence sur le terrain», a raconté Cyr.

Les joueurs ont également pu tester leurs habiletés sur un parcours technique élaboré par Mathis Cyr. Une soirée parfaite pour l’équipe du Mondial.

«J’ai fait plusieurs publications sur Facebook et j’essayais de mettre un hashtag qui disait de voir le soccer autrement. Je voulais que les jeunes voient autre chose. C’est rare qu’on voit un freestyler en direct, c’est rare qu’on joue au soccer sur un terrain de basket», a expliqué Nicolas Boulmé, membre du conseil d’administration au Club de soccer le Mondial de Rivière-du-Loup.

Nicolas Boulmé affirme qu’un événement du genre pourrait fortement être répéter d’ici la fin de la saison.