Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

SÉPAQ: 9 fautes sur un panneau

Publié le 10 septembre 2019 à 16:41, modifié le 11 septembre 2019 à 12:07

Par: Etienne Malouin

Depuis maintenant 7 ans, les visiteurs de la réserve faunique des Chic-Chocs sont reçus par un panneau rempli de fautes de français. Une situation que dénonce vivement le député Sylvain Roy qui va même jusqu’à remettre en question le sérieux de la SÉPAQ.

Une situation qui fait réagir. Un panneau affichant la réglementation de la réserve des Chic-Chocs est remplie d’erreurs d’orthographe. Même si cette affiche est en place depuis 7 ans ce n’est que maintenant que la situation est remarquée.

Une des personnes critiquant cette erreur est le député de Bonaventure Sylvain Roy. Pour lui, il est inacceptable que le panneau présentant la réglementation de ce territoire de la SÉPAQ soit rempli d’erreurs de français. Surtout que l’organisme a une réglementation très stricte en matière d’affichage.

« Je dénonce le fait que la SÉPAQ semble errer de plus en plus et dévie de son mandat. Comme société d’État, je pense qu’ils ont une responsabilité à offrir un français correct sur leur signalisation en forêt », mentionne le député.

Selon lui, ce manquement est la goutte qui fait déborder le vase en s’ajoutant à d’autres situations concernant la SÉPAQ lors des dernières années. Pour le député, l’organisation doit être rappelée à l’ordre par le gouvernement pour ainsi cesser ce type d’erreur.

« Ce n’est pas la première fois comme je vous le dis que j’interviens sur la SÉPAQ. Obstruction sur des agents de la faune et augmentation faramineuse des coûts. Donc, je demande à ce que la SÉPAQ soit convoquée en commission parlementaire pour voir quelle sorte de gouvernance ils appliquent et vers où ils vont. Et quelle sorte de service ils veulent donner à la population du Québec », insiste le député de Bonaventure.

Mise à part la réaction parue dans le Journal de Québec, où elle reconnait que cette affiche ne répond pas aux standards de qualité de la langue française, la SÉPAQ n’a pas voulu donner d’autre commentaire. Par contre, elle assure qu’un nouveau panneau d’affiche sera bientôt installé et celui-ci sera sans faute.