Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Sauvetage dans Charlevoix-Est : la MRC s’organise

Publié le 24 janvier 2020 à 18:02, modifié le 25 janvier 2020 à 09:38

Par: Fabienne Tercaefs

Les opérations de sauvetage pour secourir des motoneigistes blessés sont compliquées présentement dans la région de la Malbaie. La MRC de Charlevoix-est est bien consciente du problème.

Ces dernières semaines, l’organisation des secours pour évacuer des motoneigistes blessés dans la région de la Malbaie ont beaucoup fait parler. La municipalité n’est pas équipée de matériel pour le sauvetage hors route, il faut donc trouver des motoneiges et compter sur les bénévoles notamment des clubs de motoneige pour le sauvetage.  « Est ce qu’on peut en 2020 encore toujours compter sur les bénévoles? Je me questionne, oui il y a une certaine partie de travail qui peut être faite bénévolement mais il faut quand même avoir un plan d’action, un protocole vraiment qui soit mis en place et que les gens sachent exactement ce qu’ils ont à faire.» affirme La conseillère municipale de La Malbaie, Lucie Carré.

Après le retrait de la Sûreté du Québec de l’entente sur les interventions d’urgence, les municipalités sont livrées un peu plus à elles-mêmes. Une situation qui ne peut plus durer. « Est ce que ça va être chaque brigade va être équipée pour intervenir ou est ce qu’on fait une ou deux équipes communes. Ce sont les discussions qu’on va enclencher dans les prochains mois? » explique le préfet de la MRC de Charlevoix-Est.

Le directeur incendie de La Malbaie serait favorable à une structure régionale et a envoyé un rapport en ce sens à la MRC. Il demande plus de cohérence et d’organisation.« Si il y a un appel vers Saint-Siméon et que c’est Saint-Siméon qui est plus proche pour faire l’évacuation, ben moi je pense que, même si c’est le territoire de la Malbaie, je pense que c’est à eux autres de la faire. C’est tout ça qu’il faut régler là.» affirme Mario Savard.

En attendant une solution, le préfet de la MRC de Charlevoix-Est se veut rassurant. « La population peut être en sécurité, y a personne qui est resté abandonné dans le bois. Est ce qu’on peut améliorer ? oui on peut toujours s’améliorer et  c’est ce qu’on va faire au courant des prochains mois. » rassure Sylvain Tremblay.

Les maires se réuniront mardi prochain pour lancer les discussions sur la mise en place du protocole local d’intervention d’urgence.